EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Hongrie : une librairie condamnée à une amende record pour la vente d'un livre au contenu LGBT

Ce n'est pas la première fois qu'un bureau du gouvernement hongrois inflige une amende à une librairie pour violation de la loi.
Ce n'est pas la première fois qu'un bureau du gouvernement hongrois inflige une amende à une librairie pour violation de la loi. Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une amende record de 32 000 euros a été infligée à la deuxième plus grande librairie du pays pour avoir vendu des livres au contenu LGBT sans emballages plastiques et destinés à des mineurs.

PUBLICITÉ

La deuxième plus grande librairie de Hongrie, Lira, a déclaré vendredi qu'elle avait l'intention d'intenter une action en justice après avoir reçu une lourde amende du gouvernement pour la vente d'un webcomic et d'un roman graphique britanniques à thème LGBT destinés aux mineurs sans emballage fermé.

Jeudi, un bureau du gouvernement de Budapest a imposé une amende de 12 millions de forints (36 000 dollars) à Lira, estimant qu'elle avait enfreint la loi en vendant le livre "Heartstopper" de l'auteure britannique Alice Oseman, ainsi que d'autres livres pour mineurs, sans les emballer dans du film plastique.

Krisztian Nyary, directeur de la création chez Lira et lui-même auteur reconnu, a déclaré à Reuters que l'amende était disproportionnée, que la loi était formulée de manière vague et que la librairie répondrait légalement.

"Comme il s'agit d'une résolution concernant une amende, elle ne peut pas faire l'objet d'un appel, elle peut seulement être attaquée - de quelle manière, nos avocats l'évalueront", a-t-il déclaré. "Nous utiliserons tous les moyens juridiques à notre disposition.

Inquiétude de la communauté LGBT+

Le gouvernement du Premier ministre Viktor Orban promeut un programme fortement chrétien-conservateur et a adopté en 2021 une loi interdisant "l'affichage et la promotion de l'homosexualité" chez les moins de 18 ans, malgré les vives critiques des groupes de défense des droits de l'homme et de l'Union européenne. La mesure a été considérée comme ayant un écho auprès des électeurs conservateurs de M. Orban dans les campagnes, dans la perspective de sa victoire aux élections de 2022 pour un quatrième mandat.

M. Nyary a déclaré que la loi était vague sur plusieurs points.

Il a déclaré que certains éditeurs avaient déjà emballé volontairement leurs livres, essayant ainsi de se conformer à la loi, mais qu'il n'était pas clair si cela était suffisant pour placer les livres concernés par la loi sur une étagère de littérature destinée aux adultes.

Il a ajouté qu'une autre question se posait, à savoir si les livres à thème LGBT destinés aux adultes devaient également être emballés ou s'ils pouvaient être vendus sans emballage.

"Tout cela n'est pas clair", a-t-il déclaré.

Cette loi, qui, selon le gouvernement, vise à protéger les enfants, a suscité l'inquiétude de la communauté LGBT.

Ce n'est pas la première fois qu'un bureau du gouvernement hongrois inflige une amende à une librairie pour violation de la loi. Cette nouvelle amende a été infligée à la veille d'une marche des fiertés qui aura lieu samedi à Budapest.

Plus tôt dans la journée de vendredi, les ambassades des États-Unis, de l'Allemagne et de 36 autres pays ont exhorté le gouvernement hongrois à protéger les droits des personnes LGBT et à abroger les lois discriminatoires à leur égard.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle manifestation des enseignants à Budapest

La géopolitique s'invite à la foire du livre de Francfort

La démocratie se détériore en Hongrie sous Viktor Orban selon un rapport