EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Royaume-Uni : Un navire aux dimensions hors normes pour accueillir les demandeurs d’asile

Barge pouvant accueillir 500 demandeurs d'asile arrive dans le port de Portland (Grande-Bretagne).
Barge pouvant accueillir 500 demandeurs d'asile arrive dans le port de Portland (Grande-Bretagne). Tous droits réservés Ben Birchall/AP
Tous droits réservés Ben Birchall/AP
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Royaume-Uni a adopté mardi 18 juillet une loi qui restreint le droit d’asile. Au même moment, une étrange péniche a accosté dans le sud de l’Angleterre : elle doit accueillir 500 migrants.

PUBLICITÉ

Cette barge appelée Bibby Stokholm, est un floatel, littéralement, un "hôtel flottant". Avec ces 222 chambres, ce bâtiment à l’architecture triste doit acceuillir dès cet été 500 demandeurs d’asile, déjà sur le territoire britannique et en attente de papiers.  Environ 50 vont arriver la semaine prochaine, selon le ministère britannique de l’Intérieur.

Sur ce bateau sera fourni "un hébergement de base et fonctionnel, et des soins de santé, des installations de restauration et une sécurité 24 heures/24 et 7 jours/7 seront en place à bord, afin de minimiser les perturbations pour les communautés locales", a indiqué le gouvernement anglais dans un communiqué de presse.

Il s'agit de la première mesure-phare de la politique migratoire du Premier Ministre Rishi Sunak, qui a fait des traversées illégales de la Manche par petites embarcations sa priorité.

En vertu de la nouvelle loi, les migrants arrivés de manière illégale sur le territoire britannique ne pourront plus demander l’asile dans le pays. Le gouvernement veut aussi que les migrants, après avoir été placés en détention, soient rapidement expulsés, soit vers leur pays d’origine, soit vers un pays tiers tel que le Rwanda, d’où qu’ils viennent.

En 2022, plus de 45 000 migrants ont traversé la Manche, surtout depuis la France, à bord de petites embarcations, un record. Ils sont plus de 13 000 à avoir fait la traversée depuis le début de l’année. Au premier trimestre, il s’agissait principalement d’Afghans.

Face à cette annonce, nombre d’associations et d’ONG de défense des droits de l'Homme ont dénoncé l'utilisation de l'installation, qualifiant Bibby Stokholm de "bateau prison".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Londres adopte une loi contre l'immigration illégale restreignant drastiquement l'asile

La Tunisie et l'UE scellent un "partenariat stratégique" sur l'immigration

L'ancien commandant des armées ukrainien nommé ambassadeur à Londres