EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Vladimir Poutine accueille plusieurs dirigeants africains à Saint-Pétersbourg

Vladimir Poutine avec le Premier ministre éthiopien à Saint-Pétersbourg, en Russie, mercredi 26 juillet 2023.
Vladimir Poutine avec le Premier ministre éthiopien à Saint-Pétersbourg, en Russie, mercredi 26 juillet 2023. Tous droits réservés AP/TASS Host Photo Agency
Tous droits réservés AP/TASS Host Photo Agency
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce sommet intervient après l’expiration de l’accord d’exportation de céréales ukrainiennes par la mer Noire, qui suscite l’inquiétude des pays africains.

PUBLICITÉ

Le président russe Vladimir Poutine doit évoquer vendredi l'Ukraine avec les dirigeants africains qui seront réunis à partir de jeudi à Saint-Pétersbourg lors d'un sommet spécial Russie-Afrique.

"Un déjeuner de travail est prévu entre Vladimir Poutine et un groupe de chefs d'Etat africains sur l'Ukraine le 28 juillet", a indiqué le Kremlin dans un communiqué.

Selon le Kremlin, 49 pays africains et 17 chefs d'Etat - comme le président sud-africain Cyril Ramaphosa - ont confirmé leur participation à la deuxième édition de ce sommet Russie-Afrique, après une première en octobre 2019 à Sotchi, sur la mer Noire.

A Saint-Pétersbourg, ville natale de M. Poutine dans le nord-ouest de la Russie, "plus de 50 séances et tables rondes" sont ainsi prévues en fin de semaine, peut-on lire dans le communiqué, notamment sur des thématiques allant de la coopération économique à l'alimentation, en passant par l'énergie, la sécurité, mais aussi l'éducation et la santé.

Vladimir Poutine doit, lui, prendre la parole lors de la session plénière.

Selon son conseiller diplomatique, Iouri Ouchakov, cité par les agences de presse russes, M. Poutine "fera un grand discours" dans lequel il évoquera les relations russo-africaines et "la formation d'un nouvel ordre mondial".

Il échangera aussi lors d'entretiens bilatéraux avec plusieurs chefs de l'Etat, notamment camerounais, sénégalais, sud-africain et centrafricain.

"Une déclaration finale" qui "fixera des approches coordonnées pour le développement de la coopération russo-africaine" sera "adoptée" à la fin du sommet, a également ajouté le Kremlin mardi.

Le sommet Russie-Afrique intervient plus d'une semaine après l'expiration de l'accord céréalier qui permettait l'exportation des grains ukrainiens via la mer Noire malgré le conflit avec la Russie, suscitant l'inquiétude des pays africains.

Moscou a déjà affirmé comprendre ces interrogations et tentera lors de ce sommet de rassurer ses partenaires, au moment où le Kremlin souhaite attirer ces pays dans son camp, s'affichant en rempart contre l'"impérialisme" et le "néocolonialisme" occidental.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie : après les décorations, la prison pour Ilia Satchkov, entrepreneur en cybersécurité

Ukraine : aide militaire américaine à Kyiv, nouvelles lois en Russie

Quand les céréales ukrainiennes dérangent 5 pays européens et la Russie...