EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Judo : le Japonais Hashimoto Soichi remporte son quatrième Masters

Le Japonais Hashimoto Soichi s'est imposé en -73 kg au Masters de Budapest, samedi 5 août 2023.
Le Japonais Hashimoto Soichi s'est imposé en -73 kg au Masters de Budapest, samedi 5 août 2023. Tous droits réservés Gabriela Sabau/FIJ
Tous droits réservés Gabriela Sabau/FIJ
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le champion du monde en 2017 était en grande forme à Budapest. Il s'est imposé en -73 kg.

PUBLICITÉ

Deuxième journée du Masters de judo de Budapest, en Hongrie. Des milliers de spectateurs ont afflué à la Papp László Arena pour assister à la cérémonie d’ouverture de l’évènement.

Le président de la Fédération internationale de judo Marius Vizer était accompagné de Gergely Gulyás, ministre du Cabinet du Premier ministre hongrois et de László Tóth, vice-président de la FIJ. Ce dernier a reçu son 8ème Dan.

En –63 kg, La Kosovare Laura Fazliu a réalisé une journée parfaite. En finale, elle s’est imposée face à la Japonaise Miku Takaichi, dans le remake de la finale du Masters de l’année dernière. Décrochant sa première médaille d’or dans la compétition.

Le ministre hongrois Gergely Gulyás, a remis les médailles.

“Je suis très heureuse, cette médaille est spéciale. Plus que d'autres dans ma collection. Cela me motive pour les compétitions à venir”, a déclaré Laura Fazliu.

Nouvelle médaille d'or pour le Japon

En –73 kg, le Japonais Hashimoto Soichi, champion du monde en 2017, était en grande forme. Il a affronté en finale le Tadjik Behruzi Khojazoda et est parvenu à s’imposer au terme d’un combat tactique. Il remporte ainsi sa quatrième médaille d’or en Masters.

Le cheikh Talal al-Fahad al-Sabah, invité spécial de la FIJ, a remis les médailles.

En –70 kg, combat serré en finale entre la Néerlandaise Sanne van Dijke et la grecque Elisavet Teltsidou. C’est finalement van Dijke qui est sortie gagnante de ce duel accroché.

Les médailles ont été distribuées par le PDG du groupe MET, Benjamin Lakatos.

En –81 kg, le Belge Matthias Casse, médaillé d’argent des derniers Mondiaux, semblait inarrêtable. Il s’est imposé en finale face au Brésilien Guilherme Schimidt pour décrocher son deuxième titre en Masters.

L’ancien président hongrois, Pál Schmitt, ambassadeur de la FIJ et membre honoraire du CIO, a remis les médailles.

“Budapest est une sorte une capitale du sport, qui accueille de nombreuses compétitions. Je me bats généralement bien ici, j'y ai gagné mon titre mondial. Et maintenant le Masters donc ça me ferait plaisir de revenir”, a déclaré Matthias Casse.

Le public de Budapest a aussi eu l’occasion de vibrer lors des combats des judokas hongrois. Une inspiration pour la jeune génération.

Suite et fin de ce Masters de judo ce dimanche.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une finale croate pour le Grand Prix de Judo à Zagreb

Judo : le Japon truste les médailles d'or à Oulan-Bator

Judo : Romane Dicko s'impose face à Julia Tolofua au Masters de Budapest