EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Allemagne : forte augmentation de la demande de voyages en train

Un train à vapeur traverse la forêt du Harz, près d'Elend, en Allemagne, le lundi 7 août 2023.
Un train à vapeur traverse la forêt du Harz, près d'Elend, en Allemagne, le lundi 7 août 2023. Tous droits réservés Matthias Schrader/Copyright 2019 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Matthias Schrader/Copyright 2019 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans les prochains mois, des trajets directs vers les grandes villes européennes vont voir le jour.

PUBLICITÉ

Erik Stiegemann est passionné de trains. Après avoir travaillé dans ce magasin de miniatures à Berlin, il est devenu ingénieur ferroviaire. Il défend ce mode de transport qui connait un renouveau en Allemagne.

"Un siège d'avion de ligne n'est pas aussi confortable et vous n'avez pas l'espace pour les jambes que vous avez certainement dans un train en première classe, dit-il. J'aime les paysages. C'est plus relaxant."

Comme Erik, de nombreux Allemands choisissent de voyager en train. La demande a fortement augmenté dans le pays ces dernières années. Les trains de nuit sont par exemple régulièrement complets.

Dans les prochains mois, de nouvelles lignes vont voir le jour, avec notamment des trajets directs vers les grandes villes européennes.

Les trajets longue distance ont atteint un niveau record cette année, selon la compagnie publique allemande, la Deutsche Bahn.

Le train plus cher que l'avion

Une étude réalisée par Greenpeace a comparé les prix des billets de train et d'avion pour certains trajets. Elle a révélé que l'avion était moins cher dans plus de 50 % des cas.

Alors que l'Union européenne souhaite doubler le nombre de trains à grande vitesse d'ici à 2030, les compagnies aériennes bénéficient toujours d'avantages fiscaux.

"Cela n'a pas de sens si l'on considère les objectifs, explique Bernhard Knierim, analyste des voyages en train. Il faut subventionner le mode de transport que l'on veut développer, et non celui que l'on veut réduire. Ce n'est pas un terrain de jeu équitable où les différents modes de transport peuvent vraiment se concurrencer. Et c'est la raison pour laquelle le transport aérien est si bon marché en ce moment".

Même pour des passionnés de train comme Erik, le prix des billets reste un obstacle.

"C'est tellement économe en énergie par rapport à l'avion, c'est bien sûr une motivation, dit-il. Mais c'est aussi tellement cher que je ne peux malheureusement pas me passer complètement de l'avion."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Allemagne maintient son billet à 49 euros pour les transports publics en 2024

L'Allemagne fait le pari de la géothermie pour atteindre ses objectifs climatiques

L'Allemagne lance un ticket à 49 euros par mois avec accès illimité aux bus, métros ou trains locaux