Les Etats-Unis débloquent une nouvelle aide d'un milliard de dollars à l'Ukraine

Antony Blinken, secrétaire d'État américain, à Kyiv le 6 septembre 2023
Antony Blinken, secrétaire d'État américain, à Kyiv le 6 septembre 2023 Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Washington débloque une nouvelle aide d'un milliard de dollars à l'Ukraine. Moscou affirme de son côté avoir abattu 5 drônes ukrainiens sur son territoire.

PUBLICITÉ

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a annoncé une nouvelle aide d'un milliard de dollars à l'Ukraine. Cette somme doit aider à la reconstruction et au déminage des régions libérées de l'Est et du sud du pays... mais aussi à soutenir la contre-offensive en cours.

Le Pentagone s'engage également à livrer d'autres armes à Kyiv, notamment des chars Abrams et des munitions à uranium appauvri... une arme controversée mais nécessaire, selon le Secrétaire d'Etat américain.

"Pas plus tard qu'hier, nous avons vu le bombardement d'un marché, 17 personnes ou plus tuées et de nombreuses autres blessées. Un marché. Pour quoi faire ? C'est avec cela que vivent les Ukrainiens au quotidien" a affirmé Antony Blinken.

Dans la nuit, la Russie a lancé de nouvelles frappes aériennes sur la ville portuaire ukrainienne d'Izmail, sur le Danube, et endommagé de nombreuses infrastructures, notamment les silos à céréales, et blessé une personne.

De leur côté, les responsables russes affirment que cinq drones ont été abattus au-dessus de trois régions, dont une près de Moscou. Une personne aurait été blessée. Plus tard dans la journée de jeudi, un drone survolant la région de Volgograd aurait également été détruit par l'armée russe.

Entre-temps, le président ukrainien a présenté aux forces armées son nouveau ministre de la Défense, Rustem Umerov. Parmi ses premières missions : les réformes de l’armée selon les normes de l’OTAN, l’élargissement des partenariats internationaux et à la lutte contre la corruption. Un problème endélique qui a fait chuter son prédécesseur Oleksii Reznikov.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Grèce, la Moldavie et l'Ukraine rejoignent l'Initiative des Trois Mers

Guerre en Ukraine : le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken est arrivé à Kyiv

Ukraine : pas d'avancée russe majeure selon l'OTAN, Poutine dit ne pas vouloir s'emparer de Kharkiv