Le Kosovo intensifie la présence policière dans le Nord du pays

La police kosovarde présente les armes du commando serbe saisies le 24 septembre 2023.
La police kosovarde présente les armes du commando serbe saisies le 24 septembre 2023. Tous droits réservés Visar Kryeziu/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Ce déploiement fait suite à l'action meurtrière d'un commando serbe le week-end dernier.

PUBLICITÉ

Le gouvernement kosovar déploie des forces de sécurité supplémentaires dans le Nord du pays, autour de la ville de Mitrovica, une région disputée où vivent 40 000 Serbes.

Dimanche 24 septembre, un commando lourdement armé s'est attaqué à deux policiers : un d'entre eux a été tué, l'autre blessé. La trentaine d'hommes s'est ensuite retranchée dans un monastère. 

Selon Pristina, trois assaillants ont été tués et six autres arrêtés. La police a également saisi un arsenal, qui prouve selon elle le grand degré de préparation et de dangerosité de l'attaque : des pistolets, des mines, des grenades et même un lance-roquette, ainsi que de nombreuses munitions. 

Pristina accuse la Serbie d'être derrière le commando mais Belgrade dément, tout en justifiant cette action de "Serbes du Kosovo qui se sont révoltés contre la terreur d'Albin Kurti", le premier ministre.

Le président serbe Aleksandar Vucic a également critiqué la passivité des forces de l'OTAN, sur place depuis 1999, qui ont selon lui laissé "carte blanche" au Kosovo pour une riposte qu'il estime démesurée.

Depuis le mois de mai, la tension augmente dans cette région du Nord du Kosovo. Ce dernier embrasement intervient après l'échec de la médiation de l'Union européenne, il y a deux semaines : elle a réuni Albin Kurti et Aleksandar Vucic à Bruxelles, sans parvenir à faire adopter son projet d'accord.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kosovo : une semaine après la mort d'un policier, la tension reste palpable

Guerre en Ukraine : la situation le 25 septembre 2023, cartes à l'appui

L'interdiction du dinar serbe au Kosovo réveille les tensions