EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Israël : massacres dans les Kibboutz, les survivants racontent l'horreur

Des soldats israéliens transportent les corps des civils tués dans le kibboutz Kfar Aza - 10 octobre
Des soldats israéliens transportent les corps des civils tués dans le kibboutz Kfar Aza - 10 octobre Tous droits réservés Ohad Zwigenberg/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Ohad Zwigenberg/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une centaine de cadavres de civils ont été retrouvés dans les kibboutz de Berri et Kfar Aza en Israël, à quelques kilomètres à l'est de la bande de gaza.

PUBLICITÉ

Les survivants décrivent l’horreur qu’ils ont vécue. Selon des sources israéliennes, les kibboutz de Kfar Aza et Berri, situés à quelques kilomètres de Gaza, ont été le théâtre d'atroces violences perpétrées par les combattants du Hamas.

L'ONG israélienne Zaka, spécialisée dans l'identification des victimes de catastrophes, affirme que plus de 100 personnes, y compris des femmes et des enfants, ont péri dans le seul kibboutz de Berri. 

Le porte-parole de l'ONG, Moti Bukjin, a témoigné : "Ils étaient très nombreux, plus de 100 morts. Les hommes du Hamas ont tiré sur tout le monde, ils ont assassiné de sang-froid des enfants, des bébés, des gens âgés, tout le monde."

"Ils entraient dans chaque maison, dans chaque pièce, dans chaque endroit. Ceux qu'ils ne pouvaient pas faire sortir et assassiner, ils brûlaient leur maison avec eux à l'intérieur pour qu'ils meurent. Ils ont tiré sur des enfants, des bébés, des personnes âgées, n'importe qui", a témoigné un des survivants du kibboutz Kfar Aza. 

En plus des meurtres, de nombreux résidents de ces kibboutz ont été pris en otage.

Selon Tel-Aviv, plus de 900 personnes, dont des ressortissants étrangers, ont été tuées en Israël depuis samedi. L'armée israélienne a également affirmé avoir repris le contrôle des villes situées autour de la Bande de Gaza.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Comment expliquer qu'Israël n'ait pas vu venir l'attaque du Hamas ?

Les prix du pétrole s'envolent à la suite de l'attaque du Hamas contre Israël

Les sirènes à Tel-Aviv pour la première fois depuis des mois, Hamas "tire un barrage" depuis Gaza