EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Un troisième convoi d'aide humanitaire arrive à Gaza

L'aide humanitaire pour Gaza
L'aide humanitaire pour Gaza Tous droits réservés Mohammed Dahman/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Mohammed Dahman/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une cinquantaine de camions ont franchi le point de passage de Rafa depuis samedi, chargés d'eau et de fournitures médicales.

PUBLICITÉ

Sous le bruit des réacteurs d'avions militaires, des travailleurs déchargent des produits de première nécessité dans l'aéroport égyptien d'Al-Arich, alors que l'aide internationale commence à entrer au compte-gouttes dans la bande de Gaza assiégée.

Des cargaisons d'aide arrivent par voie aérienne depuis des jours à Al-Arich, à environ 45 kilomètres de Rafah, le poste-frontière entre l'Egypte et Gaza, unique ouverture sur le petit territoire palestinien ravagé qui ne soit pas aux mains d'Israël.

Mais ce n'est qu'au cours du week-end que les premières cargaisons ont été autorisées à entrer dans le petit territoire palestinien, qui compte 2,4 millions d'habitants et qui est totalement assiégée par Israël depuis l'attaque surprise du Hamas.

Selon le dernier bilan global du gouvernement du Hamas communiqué lundi, plus de 5.000 personnes, en grande majorité des civils dont plus de 2.000 enfants, ont été tuées dans les bombardements de représailles israéliens sur la bande de Gaza.

Les Nations unies estiment que la population de Gaza, dont près de la moitié a été déplacée par les bombardements israéliens, a besoin de 100 camions d'aide par jour.

Aide prête à être envoyée

Dimanche, en moins d'une heure, deux avions qataris et un avion indien ont atterri à Al-Arich, et des dizaines d'employés du Croissant-Rouge égyptien se sont précipités pour les décharger.

Youssef al-Mulla, un humanitaire du Fonds de développement du Qatar, a déclaré que l'émirat du Golfe avait fourni plus de 100 tonnes d'aide destinée à la bande de Gaza depuis le début de la crise.

"C'est le quatrième vol qui atterrit à Al-Arich", a-t-il déclaré à l'AFP à l'aéroport, expliquant que les deux premiers vols ont acheminé 37 tonnes d'aide et les autres environ 86 tonnes.

Selon lui, seuls deux camions d'aide qatarie sont entrés dimanche dans la bande de Gaza.

"Nous avons (...) de l'aide au Qatar. Elle est prête à être envoyée à tout moment" en Egypte, dit-il, "mais nous ne pouvons pas (la) stocker" sur le territoire égyptien, où les entrepôts sont déjà remplis, "et nous ne pouvons pas l'envoyer à Gaza", poursuit-il.

Les deux avions arrivés dimanche étaient prévus depuis trois jours mais ont été retardés "en raison de la situation dans la bande de Gaza et du blocus israélien", a encore expliqué M. Mulla.

Le chef de l'aide humanitaire des Nations unies, Martin Griffiths, a qualifié les premières livraisons de l'aide à Gaza de "petite lueur d'espoir", mais a averti que la population aurait "besoin de plus, de beaucoup plus". 

Les Etats-Unis ont promis la poursuite de l'acheminement de l'aide grâce à un accord négocié par le président Joe Biden avec les dirigeants égyptiens et israéliens.

Lorsque l'un des deux avions du Qatar a quitté Al-Arich dimanche pour retourner à Doha, il a laissé sa cargaison soigneusement empilée sur le tarmac de l'aéroport en attente qu'elle soit acheminée dans la bande de Gaza qui en a grandement besoin, la situation humanitaire étant "catastrophique", a averti l'ONU.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quelles sont les conditions dans les hôpitaux palestiniens ? Un médecin urgentiste nous répond

Aide humanitaire aux Palestiniens : peut-être le début du flux continu promis

Israël affirme avoir frappé "plus de 320 cibles dans la bande de Gaza" ces dernières heures