Chypre accusé d'être l'île du blanchiment d'argent pour les Russes

Vladirmir Poutine et Roman Abramovitch
Vladirmir Poutine et Roman Abramovitch Tous droits réservés AP Photo
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une enquête d'un consortium international de journalistes révèle les agissements de Vladimir Poutine et Roman Abramovitch pour contourner les sanctions occidentales.

PUBLICITÉ

Roman Abramovitch et Vladimir Poutine, impliqués dans un scandale de blanchiment d'argent à Chypre ? C'est ce que révèle une nouvelle enquête d'un consortium international de journalistes. L'objectif des deux Russes, contourner les sanctions imposées à Moscou.

Roman Abramovitch l'ancien propriétaire du club de football anglais Chelsea aurait notamment donné des parts dans une société, d'une valeur de 40 millions de dollars, à deux hommes de confiance du président de la Russie.

L'un d'entre eux, le violoncelliste Sergei Roldugin, déjà mentionné dans les "Panama Papers" et connu sous le nom de "portefeuille de Poutine".

Le président chypriote l'assure, le pays va enquêter :

"Personne n'est au-dessus de la réputation de Chypre, a déclaré Nikos Chistodoulides. De nombreuses initiatives ont été prises au fil des ans. Après l'arrivée au pouvoir du nouveau gouvernement et les sanctions imposées par les États-Unis et le Royaume-Uni, nous avons renforcé le cadre juridique. Chaque allégation révélée par la presse fera l'objet d'une enquête, et cela ne saurait tarder".

L'enquête des médias est basée sur une fuite de données de plus de 3 millions et demi de documents et concerne près d'une centaine de citoyens russes qui sont sanctionnés depuis 2014, l'année de l'annexion de la Crimée.

Chypre, membre de l'Union européenne, est régulièrement pointée du doigt comme un refuge pour des oligarques russes pour blanchir leur argent et contourner les sanctions.

Chypre pourrait avoir ainsi contribué à financer l'effort de guerre de Poutine en Ukraine.

L'île abrite depuis des années une importante communauté russe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au moins deux enfants de Roman Abramovich auraient la nationalité lituanienne

Suisse : quatre ex-banquiers accusés d'avoir aidé un ami de Vladimir Poutine

Le magnat russe Roman Abramovitch aurait réussi à échapper aux sanctions, selon the Guardian