Les États-Unis sous la menace d'un shutdown, les élus votent in extremis un nouveau budget

AP VIDEO
AP VIDEO Tous droits réservés AP video/AP PhotoAP video
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'État fédéral américain menacé par un shutdown, la chambre des représentants votent une rallonge budgétaire afin d'éviter de graves conséquences sur l'économie du pays.

PUBLICITÉ

L'Etat fédéral américain est sous la menace d'un éventuel shutdown. La Chambre des représentants a approuvé mardi une nouvelle rallonge budgétaire inhabituelle, dans l'espoir d'éviter la paralysie d'ici trois jours de l’administration américaine. 

Cetexte a été adopté par 336 voix contre 95. Une large majorité de démocrates a voté dont 209 voix pour,  seulement une grosse moitié des républicains 127 pour, et 93 contre.

Cet accord propose de prolonger le budget de manière temporaire à deux échéances différentes: une partie jusqu’à mi-janvier, l’autre jusqu’à début février. Il a été présenté par le nouveau président de la Chambre des représentants, Mike Johnson, inconnu du grand public et doté d’une expérience assez limitée au sein de l’état-major républicain.

Le texte, soutenu par des élus démocrates et républicains, doit être adopté au Sénat  dans la nuit de vendredi à samedi, afin d’écarter cette menace aux conséquences dévastatrices.

Dans le cas ou le sénat ne validerait pas la prolongation du budget d’ici cette date, l'économie du pays connaîtra de graves ralentissements. Près de 1,5 million de fonctionnaires pourraient être privés de salaire, le trafic aérien pourrait être perturbé et l'accès à de nombreux lieux tels que les parcs nationaux pourraient être restreints.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Aux Etats-Unis, le shutdown est repoussé : la Chambre adopte une mesure de financement d’urgence

Les clés pour comprendre le risque de paralysie du gouvernement américain le 1er octobre

Les États-Unis s'inquiètent d'un projet d'arme nucléaire spatiale russe