EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'Ukraine alerte sur son manque d'armements, kyiv fait appel à son allié américain

Des soldats ukrainiens sur le front
Des soldats ukrainiens sur le front Tous droits réservés ANATOLII STEPANOV/AFP
Tous droits réservés ANATOLII STEPANOV/AFP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'armée ukrainienne annonce manquait d'armes et d'équipements militaires. Le pays fait appel à son allié américain. les troupes russes repoussées à Kherson par le soldats ukrainiens. Les combats sont toujours en cours.

PUBLICITÉ

L’armement des soldats ukrainiens en guerre depuis l’assaut mené par les troupes russes, en février 2022,  se fait de plus en plus rare. Notamment les munitions jusqu’alors fournies par l’allié américain, qui depuis le conflit entre Israël et le Hamas, a dû réduire sa livraison d’armes à l’Ukraine, pour munir Israël.

Cette situation inquiète le président ukrainien , qui craint que la guerre au Proche-Orient éclipse le conflit Russo-ukrainien, Volodymir Zelenski ne cesse de faire appel à ses alliés. C’est dans ce contexte, qu’ukrainiens et Américains lancent à Washington une conférence sur l'industrie militaire les 6 et 7 décembre prochain. Cette conférence aura pour but d’accroître pour les États-Unis de manière significative sa production d'armes à son partenaire Ukrainien.  L'Ukraine est à la recherche de partenariats dans l'industrie de l'armements car Kyiv cherche à gagner en autonomie en produisant ses propres armes.

Les forces russes repoussées sur le front

Ce vendredi, après des moins de combats violents, les forces ukrainiennes "ont mené une série d'actions réussies sur la rive gauche du fleuve Dniepr" dans la région de Kherson (sud), a indiqué sur Facebook le commandement de l'infanterie de marine qui revendique "plusieurs têtes de ponts" dans cette zone et de "lourdes pertes" infligées à l'ennemi. "Des unités ukrainiennes ont réussi à chasser les Russes de leurs positions sur la rive gauche du fleuve", a confirmé peu après l'état-major, ajoutant que des "combats violents" et "des opérations de sabotage, de raid et de reconnaissance" étaient toujours en cours.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Gift for Putin", la collecte de fonds lancée par des Tchèques afin d'armer l'Ukraine

Guerre en Ukraine : la "russification" des territoires occupés

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts