EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

En visite surprise en Ukraine, le chef de la Défense allemande réaffirme le soutien de Berlin

AFP
AFP Tous droits réservés AFP PHOTO / UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SERVICE
Tous droits réservés AFP PHOTO / UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SERVICE
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le ministre allemand de la Défense, Boris Pistorius, est arrivé mardi à Kiev pour une visite surprise afin de réaffirmer le soutien de Berlin à l'Ukraine dans sa lutte contre l'armée russe.

PUBLICITÉ

Deuxième fournisseur d'assistance militaire à l'Ukraine après les Etats-Unis, l'Allemagne cherche à rassurer après que Kiev s'est inquiété de l'avenir du soutien de ses alliés, mobilisés par l'éclatement de la guerre au Proche-Orient.

"Je suis à nouveau ici, tout d'abord pour promettre un soutien supplémentaire, mais aussi pour exprimer notre solidarité et nos liens profonds, ainsi que notre admiration pour le combat courageux, brave et coûteux qui est mené ici", a déclaré M. Pistorius en déposant des fleurs sur la place Maïdan, dans le centre de Kiev.

M. Pistorius est arrivé en train et devait s'entretenir avec son homologue ukrainien ainsi qu'avec le président Volodymyr Zelensky.

Cette visite intervient après une intensification des attaques aériennes russes sur l'Ukraine et alors que Kiev se prépare à une augmentation des frappes sur les installations énergétiques du pays au cours de l'hiver.

Il s'agit de la deuxième visite de M. Pistorius à Kiev depuis qu'il est devenu ministre de la Défense au début de l'année, et elle intervient au lendemain d'un déplacement en Ukraine, lui aussi à l'improviste, du secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin.

Outre la cérémonie de dépôt de gerbes sur la place Maïdan, où des milliers de personnes avaient manifesté pendant des semaines il y a dix ans pour réclamer des réformes démocratiques, M. Pistorius devait visiter un centre d'entraînement militaire.

Après quelques hésitations initiales, l'Allemagne a considérablement renforcé son soutien à l'Ukraine à la suite de l'invasion russe et a livré à Kiev une large gamme d'armements, allant des chars de combat lourds aux systèmes de défense aérienne et aux munitions.

Le conflit a également incité le gouvernement à financer le renforcement des forces armées allemandes, le chancelier Olaf Scholz ayant annoncé qu'un fonds de 100 milliards d'euros y sera consacré.

Depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, l'Allemagne a fermement soutenu Israël dans sa lutte contre le mouvement islamiste palestinien.

Le mois dernier, M. Scholz a toutefois promis que l'Allemagne maintiendra son aide à Kiev, affirmant: "Nous soutiendrons l'Ukraine aussi longtemps que nécessaire".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Ukraine réaffirme son attachement à l'Europe

La nuit dernière, des attaques de drones russes en Ukraine ont fait six morts et 16 blessés

La Pologne et l'Ukraine signent un accord bilatéral de sécurité