Des milliers de musiciens signent une lettre pour un cessez-le-feu à Gaza

Des milliers de musiciens (de gauche à droite : Tom Morello, Kali Uchis, Jarvis Cocker, Lucy Dacus) signent une lettre en faveur d'un cessez-le-feu à Gaza.
Des milliers de musiciens (de gauche à droite : Tom Morello, Kali Uchis, Jarvis Cocker, Lucy Dacus) signent une lettre en faveur d'un cessez-le-feu à Gaza. Tous droits réservés Paul A. Hebert/Invision/AP - John Salangsang/Invision for UMG/AP Images - AP Photo/Mark Allan - Evan Agostini/Invision/AP
Par David Mouriquand
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

"Nous nous exprimons ensemble en solidarité avec la lutte du peuple palestinien pour la liberté, la justice et l'égalité des droits", peut-on lire dans la lettre.

PUBLICITÉ

Zack de la Rocha, Tom Morello, Bikini Kill, Pulp, Lucy Dacus, Mogwai, Kali Uchis font partie des milliers de musiciens à avoir signé une lettre ouverte appelant à un cessez-le-feu à Gaza.

Plus de 4 000 artistes se sont rassemblés au sein d'un collectif baptisé "Musiciens pour la Palestine" pour réclamer l'arrêt des combats, alors que la guerre se poursuit en Israël et à Gaza.

"Nous nous exprimons ensemble en solidarité avec la lutte du peuple palestinien pour la liberté, la justice et l'égalité des droits", peut-on lire dans la lettre. "Nous défendons la liberté des activistes et des artistes du monde entier de plaider et de s'engager dans des moyens pacifiques pour obtenir des comptes, combattre l'injustice et rechercher la liberté, une paix juste et la dignité".

Le texte se poursuit ainsi : "aujourd'hui, nous exigeons un cessez-le-feu immédiat et une aide humanitaire à Gaza, ainsi que la fin du siège. Le lendemain, notre vision d'un avenir juste et pacifique pour tous doit être notre tâche la plus urgente. Nous invitons tous ceux qui partagent cette vision à se joindre à nous".

Ces dernières semaines, de nombreux artistes se sont exprimés sur le conflit entre Israël et le Hamas. 

Au début du mois, Dua Lipa, Killer Mike de Run The Jewels, Michael Stipe et d'autres ont écrit une lettre ouverte au président américain, Joe Biden, exigeant "une désescalade et un cessez-le-feu immédiats à Gaza et en Israël avant que d'autres vies ne soient perdues".

Gal Gadot, Chris Pine, Mark Hamill et Jamie Lee Curtis figurent parmi les 700 personnalités d'Hollywood qui ont signé une lettre ouverte exprimant leur soutien à Israël. Plus de 2 000 personnalités du monde artistique, dont Tilda Swinton et Robert Del Naja de Massive Attack, ont signé une lettre ouverte appelant à un cessez-le-feu.

Un groupe de célébrités et d'influenceurs juifs a également rencontré des responsables de TikTok pour leur faire part des inquiétudes concernant une apparente recrudescence des contenus antisémites et de la désinformation sur l'application, à la suite de l'attaque du Hamas du 7 octobre. Au cours de cette réunion, l'acteur Sacha Baron Cohen a déclaré aux responsables du réseau social : "Ce qui se passe sur TikTok est en train de créer le plus grand mouvement antisémite depuis les nazis. Honte à vous !"

Il y a aussi la récente nouvelle selon laquelle deux actrices ont été écartées et licenciées pour des déclarations liées à la guerre entre Israël et le Hamas.

Une fois de plus, ces événements ont révélé les défis auxquels Hollywood et le monde du spectacle sont confrontés sur cette question géopolitique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La France veut taxer les plateformes de streaming musical

L'armée israélienne emmène des médias voir les tunnels sous l’hôpital Al-Shifa

Israël-Hamas : pas de trêve ni de libération d'otages avant vendredi (responsables israéliens)