EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : Moscou compte sur "l'effondrement du soutien occidental à Kyiv", selon Zelensky

Le Président ukrainien Volodymyr Zelensky
Le Président ukrainien Volodymyr Zelensky Tous droits réservés Efrem Lukatsky/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Efrem Lukatsky/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Volodymyr Zelensky prévient les dirigeants du G7 que la Russie compte sur l'effondrement du soutien occidental à Kyiv. Joe Biden veut que le Congrès valide l'aide militaire et financière à Kyiv avant la fin de l'année.

PUBLICITÉ

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dit ce mercredi aux dirigeants du G7 que la Russie avait intensifié sa pression sur les lignes de front et que Moscou espérait que le soutien occidental à Kyiv "s'effondrerait" l'année prochaine.

"Poutine envisage de simuler sa réélection pour un nouveau mandat présidentiel et calmer le mécontentement russe croissant face aux résultats de la guerre. Il a considérablement accru la pression sur le front" a-t-il déclaré lors de la conférence.

Un point de vue partagé par Washington. Le président américain a appelé le Congrès à mettre de côté les différences partisanes et à adopter rapidement un paquet d’aides de plusieurs milliards de dollars en faveur de l’Ukraine, car, selon lui, ne pas le faire permettrait à Vladimir Poutine de repartir à l’offensive.

"Les républicains du Congrès sont prêts à offrir à Poutine le plus beau cadeau qu'il puisse espérer et à abandonner notre leadership mondial, pas seulement en Ukraine, mais au-delà. Si Poutine prend l'Ukraine, il ne s'arrêtera pas là, le soutien que vous voyez ici depuis longtemps, il continuera, toute perturbation de notre capacité à approvisionner l'Ukraine renforce clairement la position de Poutine" a affirmé Joe Biden. Le Président américain espère que le Congrès validera le nouveau plan d'aide à l'Ukraine avant la fin de l'année.

Le Groupe des Sept (G7) a également annoncé sa décision d’interdire l’importation des diamants russes à partir du 1er janvier 2024, puis celle des diamants russes provenant de pays tiers à partir du 1er mars. L’Union européenne, qui avait déjà proposé cette mesure, dans le cadre de ses sanctions contre la Russie après l’invasion de l’Ukraine, attendait de se coordonner avec le G7 pour la mettre en œuvre. Dans un communiqué, le G7 précise que l’interdiction des importations "indirectes" s’appliquera à partir du mois de mars et sera complétée à partir du mois de septembre par un mécanisme de "vérification et de certification robuste, fondé sur la traçabilité" pour les diamants bruts. Cette interdiction ne concerne pas les importations de diamants à usage industriel.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Missiles et obus russes s'abattent sur l'Ukraine, Moscou refuse toute négociation de paix

Guerre en Ukraine : civils et militaires se préparent à l'hiver

Un mort et un blessé dans des bombardements russes à Kherson