Guerre Israël-Hamas : la ville de Khan Younès encerclée par l'armée israélienne

L’aviation israélienne annonce avoir frappé environ 250 cibles dans les dernières vingt-quatre heures
L’aviation israélienne annonce avoir frappé environ 250 cibles dans les dernières vingt-quatre heures Tous droits réservés JACK GUEZ/AFP or licensors
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'armée israélienne continue de bombarder la bande de Gaza. Selon le Hamas, plus de 16 200 personnes sont mortes dans l'enclave depuis le début du conflit.

PUBLICITÉ

L'armée israélienne continue de bombarder la bande de Gaza ce mercredi, affirmant que les frappes et opérations terrestres ciblent les combattants et hauts responsables du Hamas, les stocks d'armes ainsi que les tunnels. La ville de Khan Younès, dans le Sud de l'enclave palestinienne, est encerclée. Les habitants et réfugiés vivent sous la menace constante des roquettes.

"Nous dormions paisiblement la nuit et la maison était en grande partie remplie d'enfants et de femmes. Tout d'un coup, une roquette a frappé et des débris sont tombés sur nous", raconte une Gazaouie qui a survécu à une frappe israélienne.

Le nombre de victimes civiles continue d'augmenter. Selon le Hamas, 16 278 personnes, dont plus de 70% de femmes et d'enfants ont été tuées par les bombardements israéliens.

L'hôpital Kamal Adwan, le dernier ouvert dans le Nord de Gaza, a cessé de fonctionner faute de carburant et se trouve dans une situation critique. Selon le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, les conditions de vie des Gazaouis sont "une horreur totale".

Les Forces de défense israéliennes ont déclaré avoir frappé environ 250 cibles dans la bande de Gaza au cours des dernières 24 heures. Tsahal a également ordonné à un avion de l’armée de l’air israélienne de frapper des cibles dans la région de Deir al-Balah.

Le gouvernement israélien exige également que le Hamas autorise le Comité international de la Croix-Rouge à rendre visite aux otages encore retenus à Gaza.

"Alors que Tsahal étend ses opérations pour démanteler le Hamas à Gaza, nous n'avons pas perdu de vue, pas un seul instant, une mission cruciale pour sauver nos otages, pour faire tout ce qui est en notre pouvoir pour ramener nos otages chez eux" a répété Daniel Hagari, porte-parole de l'armée israélienne, lors de sa dernière conférence de presse.

Quelques heures plus tôt, Israël a annoncé avoir trouvé la plus grande cache d'armes depuis le début de l'offensive à Gaza. Elle appartiendrait aux forces armées du Hamas.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tsahal s'enfonce dans le sud de Gaza

Une initiative artistique à Bilbao pour interpeller l'opinion sur le sort des enfants de Gaza

L'Unrwa et Israël durcissent leurs accusations mutuelles