Protestation de routiers polonais : l'Ukraine annonce le déblocage d'un point de passage frontalier

Des routiers ukrainiens attendent de passer de la Pologne à l'Ukraine à Korczowa, en Pologne, le jeudi 7 décembre 2023.
Des routiers ukrainiens attendent de passer de la Pologne à l'Ukraine à Korczowa, en Pologne, le jeudi 7 décembre 2023. Tous droits réservés AP Photo/Karl Ritter
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les routiers polonais, qui dénoncent "la concurrence déloyale" de leurs collègues ukrainiens, bloquent depuis début novembre la frontière entre les deux pays.

PUBLICITÉ

L'Ukraine a annoncé dimanche le déblocage d'un point de passage à la frontière avec la Pologne, deux jours après un entretien à Kyiv entre Volodymyr Zelensky et le nouveau chef de la diplomatie polonaise pour trouver une solution.

"La circulation des camions a repris : les agriculteurs polonais achèvent le blocus devant le poste de contrôle de Medyka" (sud), ont annoncé les garde-frontières ukrainiens dans un communiqué sur Telegram.

Le blocage "a pris fin à 9h30" (7h30 GMT) et "l'enregistrement ainsi que le passage des camions entrant en Ukraine s'effectuent comme d'habitude".

Les routiers polonais, qui dénoncent "la concurrence déloyale" de leurs collègues ukrainiens, bloquent depuis début novembre la frontière entre les deux pays, créant des files d'attente interminables.

Ils exigent avant tout le rétablissement d'un système européen de permis pour les compagnies de transport ukrainiennes qui envoient des camions en Pologne. Or, l'UE avait renoncé à ce système pour soutenir Kyiv après le début de l'invasion russe en février 2022 et a depuis prolongé cette exemption jusqu'en juin 2024.

De son côté, l'Ukraine dépend fortement du transport routier avec la Pologne, membre de l'Union européenne, pour ses exportations et ses importations, en particulier depuis l'invasion russe il y a près de deux ans.

Vendredi, le nouveau chef de la diplomatie polonaise, Radoslaw Sikorski, a rencontré à Kyiv le ministre ukrainien des Infrastructures, Oleksandre Koubrakov, ainsi que son homologue des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba, et le président Volodymyr Zelensky pour échanger sur le sujet qui tend les relations entre les deux voisins.

"Nous devons trouver des solutions", avait insisté devant la presse M. Kouleba, jugeant la situation "inacceptable", tandis que M. Koubrakov avait lui dit "espérer trouver une position commune cette semaine".

Le nouveau Premier ministre polonais, Donald Tusk, a lui promis de trouver une solution avec les transporteurs mécontents dans son pays.

La Pologne est l'un des principaux soutiens de l'Ukraine en Europe mais les relations entre ces deux Etats voisins ont été empoisonnées ces derniers mois sur fond de disputes commerciales.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tribune : "L'UE doit faire demi-tour sur la conduite des camions par les adolescents"

Pologne: le nouveau gouvernement licencie l'équipe dirigeante des médias publics

La Pologne a annoncé une modernisation accélérée de sa frontière avec la Biélorussie