EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Grève historique des conducteurs de trains en Allemagne

Des trains arrivent à la gare principale de Francfort-sur-le-Main le mercredi 24 février 2024.
Des trains arrivent à la gare principale de Francfort-sur-le-Main le mercredi 24 février 2024. Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2024 The AP.
Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2024 The AP.
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les conducteurs de l'entreprise publique allemande Deutsche Bahn sont en grève pour 6 jours depuis ce mercredi. Ils demandent principalement une réduction de leur temps de travail hebdomadaire, sans perte de salaire.

PUBLICITÉ

Ce pourrait être la plus longue grève ferroviaire que l'Allemagne ait jamais connu : les cheminots de la Deutsche Bahn ont déposé un préavis courant du mercredi 24 janvier 14 heures jusqu'au lundi 29 janvier 18 heures. 

GDL, le principal syndicat des conducteurs de trains, demande de passer à 35 heures de travail par semaine, contre 38 actuellement, et ce sans perte de salaire. La Deutsche Bahn leur propose 37 heures de travail hebdomadaire. 

"Il s'agit exactement du même accord salarial que celui que nous avons conclu avec 18 autres entreprises ferroviaires en Allemagne", explique le Philipp Grams, porte-parole du syndicat, au sujet de la semaine de 35 heures. 

Avec les dizaines de milliers de passagers potentiellement impactés par la grève, en plus du transport de fret, la Deutsche Bahn dit avoir voulu éviter le mouvement social et ses conséquences désastreuses pour l'économie allemande et européenne. 

Un contexte social tendu outre-Rhin

Peu habituée aux mouvements sociaux, l'Allemagne a récemment connu plusieurs grèves nationales. Agriculteurs, médecins généralistes, et désormais transports ferroviaires, le contexte social est particulièrement tendu dans le pays. 

Les passagers allemands vont pour l'instant devoir prendre leur mal en patience jusque lundi, date annoncée de la fin de la grève des conducteurs de trains, si aucun accord salarial n'est conclu d'ici là.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Grève chez Lufthansa : les vols seront fortement perturbés mercredi en Allemagne

L'OTAN va ouvrir un centre de commandement pour l'Ukraine en Allemagne

L'Allemagne "ne se laissera pas intimider" par les menaces russes après la découverte d'un complot