Les agriculteurs allemands manifestent contre la fin de subventions au carburant

Avec leurs tracteurs, les agriculteurs ont notamment occupé l'un des axes principaux du centre-ville au niveau de la porte de Brandebourg, déversant du fumier sur la chaussée.
Avec leurs tracteurs, les agriculteurs ont notamment occupé l'un des axes principaux du centre-ville au niveau de la porte de Brandebourg, déversant du fumier sur la chaussée. Tous droits réservés Fabian Sommer/(c) Copyright 2023, dpa (www.dpa.de). Alle Rechte vorbehalten
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des milliers d'agriculteurs ont manifesté dans les rues de Berlin ce lundi. Ils protestent contre la fin des subventions au diesel agricole décidée par le gouvernement.

PUBLICITÉ

Plusieurs milliers d'agriculteurs venus de toute l'Allemagne, ont protesté lundi à bord de leurs véhicules dans la capitale allemande contre la fin des subventions au diesel agricole décidée par le gouvernement. Une hausse qui rendrait leur travail encore plus difficile, alors que le coût de la vie ne cessent d'augmenter.

"Oui, c'est une catastrophe. Parce que pour les entreprises, surtout les petites, jusqu'à 5 000 € peuvent sortir pour chaque entreprise, et 5 000 € supplémentaires qu'elles doivent payer au final. Et cela fait déjà mal, surtout compte tenu du bénéfice actuel. " La situation dans laquelle nous nous trouvons, plus ces coûts supplémentaires élevés que nous avons dû supporter ces dernières années, les coûts augmentent ces dernières années, c'est déjà très catastrophique" explique Jens Schreinicke, agriculteur et représentant de l'Association nationale des agriculteurs du Brandebourg.

La décision de supprimer ces subventions est due au casse-tête auquel s'est trouvé confronté le gouvernement du chancelier Olaf Scholz après une décision de justice en novembre dernier ayant annulé 60 milliards d'euros d'investissement d'avenir. Cet arrêt retentissant l'a obligé à revoir ses budgets 2023 et 2024 pour sortir de l'impasse. La coalition formée des sociaux-démocrates, des écologistes et des libéraux a décidé de couper dans certaines dépenses, notamment les subventions considérées comme nuisibles pour le climat. Tous les détails de ce plan n'ont toutefois pas encore été approuvés.

"La conséquence n'est pas seulement pour nous mais pour tous les consommateurs : les prix des denrées alimentaires vont augmenter", constate Benny Hecht, éleveur de porcs.

Les agriculteurs affirment que leurs machines lourdes fonctionnent uniquement au diesel et qu’ils ne sont pas encore en mesure de passer à l’électrique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Grève historique des conducteurs de trains en Allemagne

Des milliers d’agriculteurs en colère déferlent à nouveau dans les rues de Berlin

Les agriculteurs européens contestent la proposition actuelle de restauration de la nature