Ukraine : lourd bilan d'une salve de bombardements russes

Kharkiv, le 23 janvier 2024
Kharkiv, le 23 janvier 2024 Tous droits réservés AP/AP
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Kiyv et Kharkiv ciblées par une salves de missiles russes : les autorités ukrainiennes comptabilisent au moins 18 morts et 130 blessés.

PUBLICITÉ

Lourd bilan d'une salve de missiles russes sur Kiyv et Kharkiv.

Volodymyr Zelensky parle d'au moins 18 morts, 130 blessés et plus de 200 bâtiments touchés.

L'armée ukrainienne dit avoir comptabilisé 41 missiles dont une vingtaine auraient été abattus.

Ces bombardements russes interviennent au moment où le congrès américain bloque la nouvelle tranche d'aide en soutien à l'effort de guerre ukrainien.

Pat Ryder, porte-parole du Pentagone : "Il est évident que l'absence persistante de financement nous a contraints à faire une pause, en retirant des articles supplémentaires de nos stocks. Compte tenu des implications pour notre propre état de préparation militaire, cela nous empêche bien sûr de répondre aux besoins les plus urgents de l'Ukraine sur le champ de bataille, notamment en ce qui concerne les obus d'artillerie, les armes antichars et les intercepteurs de défense aérienne."

De son côté, le ministre ukrainien des Affaire étrangèse regrette l'insuffisance des ravitaillements en munitions d'artillerie.

Selon Dmytro Kouleba, les bombardements russes démontrent "la nécessité de fournir d'avantage de système de défense antiaérienne."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Crash de l'avion militaire russe : le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit en urgence

Loin des raids russes, à Oujhorod, une ONG se bat pour coordonner l'aide humanitaire

Volodymyr Zelensky dévoile les pertes humaines ukrainiennes, 31 000 soldats auraient été tués