Italie : la gronde des agriculteurs se poursuit

ebu
ebu Tous droits réservés Cecilia Fabiano/LaPresse
Tous droits réservés Cecilia Fabiano/LaPresse
Par Giorgia Orlandi
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une délégation d’agriculteurs s'est rendue au siège de la Commission européenne à Rome pour remettre une lettre de revendications.

PUBLICITÉ

En Italie, plus d'un millier d'agriculteurs se sont rassemblés dans la capitale italienne, ce jeudi. C'est le collectif indépendant d'agriculteurs Comitati riuniti agricoli  (CRA) qui a organisé cette mobilisation.  Ils dénoncent les bas salaires, le prix du gazole mais aussi le Pacte Vert européen. Les agriculteurs italiens ont remis une lettre de revendication au bureau de la Commission européenne à Rome.

Giuseppe Convertini, un agriculteur membre du CRA, estime que "les agriculteurs n'ont rien à dire sur ce qui est décidé, ils n'ont aucun pouvoir en ce qui concerne les prix ou les choix politiques qui ont été imposés d'en haut. Dans la lettre que nous venons d'envoyer, nous demandons aux institutions européennes de ne pas s'immiscer dans nos affaires".

D'autres agriculteurs ont décidé de faire le piquet devant la mairie de Rome. En fin de journée, des centaines de tracteurs ont fait irruption dans le plus grand stade antique de Rome, le Circo Massimo.

Giorgia Meloni a déjà pris certaines mesures, notamment en rétablissant des exemptions fiscales suspendues par son gouvernement d'extrême droite.

Face à la gronde du secteur agricole dans plusieurs pays européens, Bruxelles avait également répondu à certaines revendications, avant les élections européennes de juin.

La Commission européenne a ainsi adopté une exemption partielle pour 2024 aux obligations de jachère, revendication-clé des manifestants, et abandonné un projet législatif visant à réduire l'usage des pesticides.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Qu'est-ce qui explique le problème du vieillissement de l'Italie ?

La Commission européenne assouplit l'utilisation des terres en jachère pour les agriculteurs

En Inde, la colère des agriculteurs réprimée par des gaz lacrymogènes