L'ancien commandant des armées ukrainien nommé ambassadeur à Londres

Valeri Zaloujny, l'ancien commandant en chef des armées ukrainiennes, va quitter son uniforme pour devenir ambassadeur.
Valeri Zaloujny, l'ancien commandant en chef des armées ukrainiennes, va quitter son uniforme pour devenir ambassadeur. Tous droits réservés AP/Ukrainian Presidential Press Office
Tous droits réservés AP/Ukrainian Presidential Press Office
Par euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Valeri Zaloujny, l'ancien commandant en chef des armées ukrainiennes, récemment remercié par le président ukrainien, vient d'être nommé ambassadeur au Royaume-Uni.

PUBLICITÉ

C'est un général qui devrait devenir prochainement l'ambassadeur de l'Ukraine auprès du Royaume-Uni. Et pas n'importe lequel : Valeri Zaloujny, 50 ans, l'ancien commandant en chef des forces armées ukrainiennes.

En désaccord avec Volodymyr Zelensky sur la stratégie à adopter pour les mois qui viennent, le général avait été démis de ses fonctions par le président ukrainien et remplacé par Oleksandr Syrsky, le commandant des forces terrestres.

Très apprécié dans les cercles militaires et considéré comme un héros par de nombreux Ukrainiens, Valeri Zaloujny avait fait savoir qu'il serait intéressé par un poste diplomatique.

Volodymyr Zelensky a donc approuvé sa candidature jeudi et Kyiv a déjà envoyé une demande d'agrément à Londres. Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a salué cette décision, la qualifiant d'"étape très logique".

Des responsables à Kyiv affirment que la nomination de Valeri Zaloujnydevrait renforcer davantage les liens avec le Royaume-Uni. Jeudi, le président Zelensky a d'ailleurs accueilli le secrétaire britannique à la Défense, Grant Shapps, pour sa troisième visite en Ukraine. Ce dernier a annoncé un programme supplémentaire d'environ 150 millions d'euros d'aide militaire, principalement axé sur l'obtention de plus de 10 000 drones de combat et de reconnaissance pour l'armée ukrainienne.

Le Royaume-Uni (avec la Lettonie) est l'un des dirigeants de la « Coalition internationale des drones » chargée de développer et de fournir à Kiev ces moyens de guerre nécessaires.

L’aide à l’Ukraine a été discutée par les représentants de 28 pays, dont 21 ministres, avec la participation des ministres ukrainiens des Affaires étrangères et de la Défense, ainsi que du Secrétaire général de l’OTAN. La vidéoconférence a été organisée par Paris jeudi pour afficher un "front uni" et proposer des propositions concrètes pour renforcer le soutien à Kyiv.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'adhésion de l'Ukraine pourrait coûter 136 milliards d'euros au budget de l'UE, selon un nouveau rapport

Ukraine : la ville d'Odessa touchée par des frappes russes, 5 personnes tuées selon les autorités

Guerre en Ukraine : la défense aérienne reste la priorité