Mer Rouge : les rebelles houthis ont tiré sur un navire de commerce israélien

Manifestation de miliciens houthis à Sanaa, le 8 mars 2024.
Manifestation de miliciens houthis à Sanaa, le 8 mars 2024. Tous droits réservés Osamah Abdulrahman/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Osamah Abdulrahman/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Les rebelles houthis pro-Iran ont déclaré vendredi avoir mené de nouveaux raids en mer Rouge. Un vraquier israélien a été touché.

PUBLICITÉ

La situation en mer Rouge est toujours instable malgré les opérations des marines occidentales qui patrouillent dans la zone. 

Vendredi, des missiles lancés depuis le Yémen par les rebelles houthis pro-Iran ont touché le navire israélien Pacific 01, a déclaré le porte-parole des forces militaires houthies, le général de brigade Yahya Sarea, lors d'un rassemblement de soutien à Gaza dans la capitale yéménite, Sanaa.

Le général a également affirmé que les forces militaires houthistes avaient ciblé un destroyer américain en mer Rouge avec plusieurs drones, causant des dommages au navire.

Alors que les rebelles avaient promis d'intensifier les attaques pendant le Ramadan, les autorités l'agence de sécurité maritime britannique (UKMTO) a confirmé qu'un navire avait effectivement "subi quelques dommages" sans toutefois faire de victimes. Le navire aurait poursuivi sa route vers son prochain port d'escale.

Depuis novembre et le déclenchement de la guerre à Gaza, les Houthis multiplient les attaques contre des navires marchands et parfois militaires en mer Rouge et dans le golfe d'Aden, poussant de nombreux armateurs à éviter ces passages essentiels pour le commerce international. 

Premier allié d'Israël, Washington a mis en place en décembre une coalition multinationale pour protéger le trafic maritime sans parvenir à faire cesser les attaques. Depuis la mi-janvier, les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont mené plusieurs frappes contre les positions des rebelles, lesquels ont désigné les navires américains et britanniques comme des "cibles légitimes" après avoir affirmé initialement viser des navires "liés à Israël".

Le commandement central américain a déclaré de son côté vendredi que les Houthis avaient tiré trois missiles balistiques antinavires. Il a indiqué qu'aucun blessé ni aucun dégât n'avaient été signalés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouveaux raids américano-britanniques au Yémen contre les rebelles houthis

Alerte à la pollution chimique en mer Rouge après l'attaque d'un navire par des Houthis

Attaques des Houthis en mer Rouge : l'UE prévoit une mission navale