PUBLICITÉ

La Norvège va augmenter son budget militaire de près de 52 milliards d'euros sur 12 ans

AP
AP Tous droits réservés EBU
Tous droits réservés EBU
Par Somaya AqadEuronews, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, certains pays européens estiment que le risque sécuritaire est plus élevé. C’est le cas de la Norvège, qui a annoncé une augmentation de ses dépenses militaires.

PUBLICITÉ

Le gouvernement norvégien renforce la défense du pays en y consacrant 600 milliards de couronnes norvégiennes soit environ 51,7 milliards d'euros, au cours des 12 prochaines années. Il s'agit d'un coup de pouce historique pour les forces armées norvégiennes. Toutes les branches de la défense seront renforcées, avec plus de personnel et de nouveaux moyens.

Le Premier ministre norvégien, Jonas Gahr Støre,  a déclaré :

"Lorsque le monde est troublé, nous devons consacrer une plus grande part des ressources de la société à la défense et à la préparation nationale. La Norvège ne menace personne, et l'OTAN ne menace personne."

" Mais nous devons avoir la capacité de nous défendre en cas de crise ou de guerre, et une défense renforcée chez nous aura un effet dissuasif sur ceux qui voudraient menacer notre souveraineté."  A-t-il ajouté

L'importance des alliés

La Norvège dépend de l'OTAN et de ses proches alliés. Le renforcement de la capacité à recevoir des renforts  dans l'ensemble de la région nordique et de la capacité à opérer avec les forces alliées, y compris la Suède et la Finlande, est très important pour la sécurité norvégienne. Grâce aux investissements prévus dans le plan à long terme, le gouvernement vise à satisfaire les principales exigences de l'OTAN.

C'est le gouvernement norvégien de centre-gauche qui a déclaré "une augmentation historique" des dépenses de défense de 600 milliards de couronnes (56 milliards de dollars) au cours des 12 prochaines années.

Selon, Jonas Gahr Støre, la Norvège a besoin "d'une défense adaptée à l'environnement sécuritaire émergent".

"Alors que notre environnement de sécurité se détériore, nous devons dépenser davantage et accorder plus d'attention à la défense et à la préparation", a-t-il déclaré, ajoutant que son gouvernement bipartite souhaite dépenser un total de 1,624 trillion de couronnes (152 milliards de dollars) d'ici à 2036.

Des équipements militaires

La Norvège, membre de l'OTAN, souhaite notamment acheter au moins cinq nouvelles frégates et sous-marins, ainsi que le premier système de défense aérienne à longue portée de la nation scandinave, et faire passer l'armée d'une à trois brigades.

Le ministre des finances, Trygve Slagsvold Vedum, a déclaré que l'augmentation se ferait "sans réduction des services publics" et que les dépenses proposées créeraient des emplois et des investissements en Norvège.

Sa coalition, qui comprend son propre parti social-démocrate, le Labor Party, et le Center Party, un parti de gauche, devrait obtenir le soutien de l'assemblée du Storting, qui compte 169 sièges.  Pour l'heure, aucune date de vote n'a été fixée.

Au début du mois, la Norvège, riche en pétrole, a déclaré qu'elle souhaitait augmenter le nombre de soldats conscrits de 9 000 actuellement à 13 500 d'ici 2036.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Antony Blinken : “L’Ukraine deviendra membre de l’Otan”

OTAN : un 75e anniversaire marqué par la question du soutien à l'Ukraine

75 ans de l’OTAN : le Traité de Washington exposé à Bruxelles