EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Des frappes aériennes israéliennes sur Rafah ont fait au moins 22 morts (source palestinienne)

Intervention médicale après un bombardement israélien, le 20 avril 2024.
Intervention médicale après un bombardement israélien, le 20 avril 2024. Tous droits réservés Ismael Abu DayyahAP Photo
Tous droits réservés Ismael Abu DayyahAP Photo
Par euronews avec AP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Alors que le Hamas devait donner ce lundi sa réponse quant à un éventuel accord de trêve à Gaza, des frappes israéliennes sur Rafah auraient fait une vingtaine de morts, selon des sources palestiniennes de la santé, contrôlées par le groupe islamiste.

PUBLICITÉ

Les frappes aériennes israéliennes dans le sud de Gaza auraient tué au moins 22 personnes, dont six femmes et cinq enfants.

Israël mène régulièrement des frappes aériennes sur Rafah depuis le début de la guerre et a menacé d'envoyer des troupes terrestres, affirmant que la ville gazaouie est le dernier bastion majeur du Hamas dans l'enclave côtière. 

Plus d'un million de Palestiniens ont trouvé refuge dans cette ville située à la frontière égyptienne. Les États-Unis et d’autres pays ont exhorté Israël à ne pas envahir cette zone, craignant une catastrophe humanitaire.

Ces bombardements interviennent aussi alors que le secrétaire d'État américain Antony Blinken a entamé ce lundi sa septième mission diplomatique au Moyen-Orient depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, il y a plus de six mois.

La visite du secrétaire d'Etat – qui comprend un arrêt en Arabie saoudite puis des déplacements en Jordanie et en Israël mardi et mercredi – survient dans un contexte d'inquiétudes renouvelées quant à la propagation du conflit au Moyen-Orient et avec des perspectives autrefois prometteuses de rapprochement effectif entre Israël et l'Arabie saoudite.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Israël - Hamas : Netanyahou redoute un mandat d'arrêt

Espoir d'une trêve à Gaza : le Hamas donnera sa réponse ce lundi

Benjamin Netanyahu dissout le cabinet de guerre israélien