PUBLICITÉ

Allemagne : Björn Höcke, figure de l'Afd, condamné pour avoir utilisé un slogan nazi

AP
AP Tous droits réservés Michael Dwyer/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Michael Dwyer/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Figure du parti d’extrême droite allemand Afd, Björn Höcke a été condamné mardi à une amende de 13 000 euros pour avoir utilisé un slogan nazi dans un discours en 2021.

PUBLICITÉ

Figure du parti d’extrême droite allemand Afd, Björn Höcke a été condamné mardi à une amende de 13 000 euros pour avoir utilisé un slogan nazi dans un discours.

Lors d’un meeting électoral en 2021, il avait prononcé “Alles für Deutschland” (“Tout pour l’Allemagne”), devise utilisée par les SA, les paramilitaires du parti nazi d’Adolf Hitler.

Ce chef d'accusation est passible d'une peine maximale de trois ans de prison. Les procureurs avaient demandé une peine de six mois avec sursis, tandis que les avocats de la défense avaient plaidé l'acquittement. 

La porte-parole de la Cour Landgericht Halle, Adina Kessler-Jensch, a expliqué la décision : "Le tribunal a considéré que lors du discours prononcé lors d'un meeting électoral à Merseburg, en Saxe-Anhalt, en mai 2021, le défenseur a utilisé la formule "Tout pour notre patrie, tout pour la Saxe-Anhalt, tout pour l'Allemagne", et a estimé qu'il était prouvé que l'accusé savait que la dernière partie de cette phrase, "Tout pour l'Allemagne", était un slogan interdit utilisé par la Sturmabteilung du parti nazi."

Cette condamnation intervient au moment où l’Afd fait face à plusieurs scandales : participation en janvier à une réunion de l’ultradroite de certains de ses membres et soupçons de financements russes et chinois de Maximilian Krah, tête de liste du parti pour les élections européennes.

Björn Höcke envisage également de se présenter au poste de gouverneur dans une élection régionale dans l'État de Thuringe, dans l'est du pays, dans quelques mois.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Européennes : l'AfD lance sa campagne en plein scandale d'espionnage

L'eurodéputé d'extrême droite éclaboussé par une affaire d'espionnage maintient sa candidature

L’AfD sous le feu des critiques pour ses liens avec un projet de “remigration” de citoyens allemands