EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

La police a évacué un campement de migrants à Paris

a
a Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que ce type d’opérations se multiplie, des ONG dénoncent un “nettoyage social” de la capitale avant les Jeux olympiques.

PUBLICITÉ

C’est une opération qui a, une nouvelle fois, suscité la colère des ONG. Très tôt ce mardi matin, la police a évacué un campement près de l'hôtel de ville de Paris. Les personnes délogées, des migrants mineurs pour la plupart, pourront, selon la mairie, être conduites et hébergées temporairement dans une autre ville.

Mais certains ont engagé des procédures pour obtenir des titres de séjour, et selon ce coordinateur d’ONG, ils préféreraient rester sur place.

"La plupart d'entre eux refuseront probablement d'aller dans une autre ville parce que s'ils y vont, ils risquent de perdre leur recours devant le tribunal. Ils prennent donc leurs affaires et s'installent ailleurs. C'est un problème que nous avons vu autour de Paris à l'approche des Jeux olympiques, parce que les installations sont en cours et qu'ils n'ont nulle part où aller", explique Antoine de Clerck, coordinateur du collectif "Le Revers de la Médaille".

À moins de 100 jours des Jeux olympiques, prévus le 26 juillet, ce type d’opérations se multiplient et des associations dénoncent un “nettoyage social” des rues de la capitale. Mais les autorités l’assurent, ces évacuations, dont le rythme s’est pourtant accéléré récemment, n’ont aucun lien avec l’organisation des JO.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Louis Arnaud, l'un des quatre otages français en Iran, vient d'être libéré

Législatives en France : l'accord entre Éric Ciotti et le RN confirmé par Jordan Bardella

Débarquement : en Normandie, des tombes illuminées en l'honneur des soldats