EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La Cour suprême américaine reconnaît une présomption d'immunité pénale à Donald Trump

La Cour suprême américaine, qui est majorité conservatrice, reconnaît une immunité pénale à Donald Trump, ce lundi 1er juillet.
La Cour suprême américaine, qui est majorité conservatrice, reconnaît une immunité pénale à Donald Trump, ce lundi 1er juillet. Tous droits réservés Jacquelyn Martin/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Jacquelyn Martin/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cette décision va retarder encore son procès fédéral.

PUBLICITÉ

La Cour suprême américaine, qui est majorité conservatrice, reconnaît une présomption d'immunité pénale à Donald Trump, retardant encore son procès fédéral.

Cette décision ba varisemblablement repousser au-delà de la présidentielle du 5 novembre prochain un éventuel procès du candidat républicain.

La plus haute juridiction a reconnu une "présomption d’immunité" pour les actes officiels que Donald Trump a faits en tant que président.

Le candidat républicain à la Maison Blanche a qualifié cette décision de "grande victoire pour la démocratie et la Constitution américaine".

Donald Trump doit être jugé pour avoir d’avoir tenté d’interférer sur les résultats de l’élection de 2020, notamment au moment de l’invasion du Capitole en janvier 2021.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Biden en difficulté dans son premier débat face à Trump

Trump confond le nom de son médecin tout en accusant Biden de déclin cognitif

Trump choisit le sénateur J.D. Vance de l'Ohio comme colistier du Parti républicain