Tensions Russie-Turquie : les bourses décrochent

Tensions Russie-Turquie : les bourses décrochent
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec Agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La bourse de Moscou est la plus affectée, autant sur les marchés d'actions que sur l'obligataire.

PUBLICITÉ

L’escalade géopolitique entre la Russie et la Turquie plombait la tendance ce mardi sur les places financières, la bourse de Moscou en tête. Son indice de référence, le RTS, a décroché de 4 % après qu’Ankara a annoncé avoir abattu un avion de chasse russe qui aurait violé son espace aérien. Un plongeon entraîné par Gazprom, poids-lourd de l’indice, qui dépend de la Turquie pour 17 % de ses exportations de gaz naturel en dehors de la Communauté des Etats Indépendants. Sauve qui peut sur l’obligataire également : les rendements de la dette russe à 5 ans ont grimpé de 23 points de base à plus de 10 %.

Au moment de cette annonce, l’indice de référence de la bourse d’Istanbul a plongé d’1,4 %, son plus fort recul depuis le 28 septembre. La livre turque a elle cédé 1 % contre dollar.

Ces tensions se répercutent sur les bourses européennes, déjà fragilisées par la menace terroriste. A la mi-journée, le Cac40 cédait 1,5 % à Paris. C’est Londres qui résistait le mieux avec un FTSEE 100 en baisse de 0,9%.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le commissaire européen en charge de l'Economie assume la priorité donnée au Pacte vert durant le mandat

L'inflation poursuit sa baisse dans l'UE (Commission européenne)

Logement en Europe : dans quels pays y a-t-il le plus de propriétaires ?