EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Espagne : Mariano Rajoy s'attaque à la sieste

Espagne : Mariano Rajoy s'attaque à la sieste
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec EFE, ANSA
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le chef du gouvernement en exercice veut aligner la journée de travail espagnole sur celle de ses voisins européens.

PUBLICITÉ

C’est une institution en Espagne : et pourtant, voilà la pause de l’après-midi menacée de disparition, sacrifiée sur l’autel de la raison économique.

Le conservateur Mariano Rajoy, chef du gouvernement en exercice a lancé sa croisade anti-sieste le week-end dernier à Séville, lors d’une conférence de son Parti populaire.

La rationalisation des heures de travail dans les entreprises et les institutions espagnoles est primordiale,“ a-t-il martelé. “Nous trouverons un consensus pour que la journée de travail se termine à 18h tous les jours.

Il prône aussi le retour à l’heure de Greenwich, pour s’aligner sur Lisbonne et Londres. C’est à Franco que l’Espagne doit d‘être passé à l’heure allemande en 1942, par solidarité avec le régime hitlérien.

Les Espagnols travaillent 40 heures par semaine, mais font une pause de deux à trois heures en milieu de journée. Ils reprennent le travail à 17 heures, quand les bureaux ferment dans les autres pays d’ Europe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Espagne en finira-t-elle vraiment avec la sieste ?

Les Etats de l'UE jouent des coudes pour attirer les constructeurs chinois de véhicules électriques

Élections européennes : les défis à venir pour les banques de l'UE