EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Arabie saoudite : 5 ans pour tripler les revenus non-pétroliers

Arabie saoudite : 5 ans pour tripler les revenus non-pétroliers
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec Reuters, AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Riyad a présenté une stratégie à cinq ans pour enclencher la diversification de son économie, actuellement dépendante à 73% du pétrole.

PUBLICITÉ

Tripler les revenus non-pétroliers à près de 125 milliards d’euros d’ici 2020 : c’est l’objectif du Plan de Transformation Nationale dévoilé par l’Arabie saoudite.

Pour ce faire, Riyad va accélérer les privatisations et entreprendre dans divers secteurs (tourisme, chantiers navals), avec à la clé la création de 450.000 emplois dans le privé. Coût total : 63 milliards d’euros.

Le Secrétaire d’Etat, Mohammed al-Sheikh, a précisé que ce plan ne serait pas financé par l’impôt. “Le gouvernement ne taxera pas les revenus des citoyens,“ a-t-il assuré. En revanche un impôt sur le revenu pour les résidents, c’est-à-dire les travailleurs expatriés est à l‘étude.

Dépendante à 73% du pétrole, l’Arabie saoudite a accusé de plein fouet la chute des cours du brut, et multiplie les économies pour combler son déficit budgétaire record – il a atteint 86,2 milliards d’euros l’an dernier.

Pour financer ce plan d‘étape, le pays va recourir à l’emprunt. Il compte porter sa dette publique à 30% du PIB, contre 7,7% actuellement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024

Prix de la bière en Europe : combien les supporters paieront-ils pendant l'Euro 2024 ?