EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Pékin va investir 344 milliards d'euros dans les énergies propres

Pékin va investir 344 milliards d'euros dans les énergies propres
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Chine veut augmenter la part des énergies renouvelables face au charbon.

PUBLICITÉ

La Chine prépare sa révolution verte. Pékin a dévoilé un plan ambitieux sur trois ans visant à augmenter la part des énergies renouvelables face au charbon. Montant de l’investissement prévu : 344 milliards d’euros, qui profitera notamment au solaire, la Chine étant devenu le leader mondial du secteur, grâce à la baisse des coûts de construction des centrales. Cette transition énergétique devrait en outre permettre de créer treize millions d’emplois.

“D’ici à 2020, le volume annuel des énergies renouvelables représentera l‘équivalent de 580 millions de tonnes de charbon. En tenant compte du nucléaire, l’objectif de porter la part des énergies renouvelables à 15 % de la consommation totale d‘énergie sera atteint”, souligne le directeur de l’Agence chinoise de l‘Énergie, Li Yangzhe.

La Chine veut investir 344 milliards d'euros dans les énergies renouvelables https://t.co/fOueQACkcqpic.twitter.com/5MH3D0IYZm

— Les Echos (@LesEchos) 5 janvier 2017

Ces dernières années, la Chine a construit, à travers son territoire, de nombreuses centrales à charbon pour accompagner le développement du pays. Ces centrales fournissent aujourd’hui environ 60 % de l‘électricité. Mais elles ont considérablement aggravé la pollution. Pékin était placée cette semaine encore en alerte rouge, le niveau le plus élevé.

Avec Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Etats de l'UE jouent des coudes pour attirer les constructeurs chinois de véhicules électriques

Élections européennes : les défis à venir pour les banques de l'UE

La Banque centrale européenne abaisse ses taux d'intérêt, conformément aux prévisions