EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Draghi : "il est trop tôt pour crier victoire" devant l'inflation

Draghi : "il est trop tôt pour crier victoire" devant l'inflation
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Impassible face aux critiques, la Banque centrale européenne (BCE) compte poursuivre sa politique de soutien à l'économie.

PUBLICITÉ

Impassible face aux critiques, la Banque centrale européenne (BCE) compte poursuivre sa politique de soutien à l‘économie.

Son président Mario Draghi a estimé qu’il était trop tôt pour crier victoire devant l’inflation, lors d’une audience devant le parlement néerlandais ce mercredi. S’il reconnaît que la reprise se confirme, et que les risques baissiers diminuent, Mario Draghi assure que les pressions inflationnistes sont encore trop timides.

L’objectif de la BCE est de pousser l’inflation à près de 2% en zone euro. Elle a pour cela lancé un vaste programme de rachats de dettes en 2015 et baissé ses taux directeurs à leur plus bas historique l’an dernier.

Une politique décriée par le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble, selon qui elle encourage les crises financières en favorisant l’endettement et les bulles économiques.

Les experts attendent désormais un changement du discours de la BCE lors de sa prochaine réunion, au mois de juin.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024

Prix de la bière en Europe : combien les supporters paieront-ils pendant l'Euro 2024 ?

Les Etats de l'UE jouent des coudes pour attirer les constructeurs chinois de véhicules électriques