Le PIB indien va dépasser celui de la France

Le PIB indien va dépasser celui de la France
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le PIB indien bientôt devant celui de la France

PUBLICITÉ

L'Inde s'apprête à dépasser le Royaume-Uni et la France pour devenir, l'an prochain, la cinquième puissance économique mondiale, selon un rapport publié jeudi.

Actuellement au 7e rang, l'Inde grimpera à la 5e place en 2018 puis à la 3e en 2032, a affirmé le Centre for Economics and Business Research (CEBR), un institut basé à Londres, dans son classement annuel.

L'économie indienne a certes été ralentie durant le premier trimestre, à cause du retrait brutal de la circulation des billets de banque de grande valeur en novembre 2016 et le lancement d'une réforme fiscale.

La croissance est ainsi descendue à 5,7% au deuxième trimestre, avant de remonter à 6,3% au troisième trimestre.

"Malgré quelques revers passagers, l'économie indienne est en mesure de rattraper celles de la France et du Royaume-Uni en 2018. Elle les dépassera toutes les deux pour devenir la cinquième puissance économique en termes de dollars", note Douglas McWilliams, le vice-président du CEBR.

L'énergie bon marché et la révolution numérique vont accompagner la croissance économique mondiale, ajoute le rapport. Le CEBR estime qu'en 2018, trois des cinq plus grandes économies de la planète seront asiatiques: la Chine, l'Inde et le Japon.

Les Etats-Unis, première économie au monde, seront dépassés par la Chine en 2032, selon les prévisions du rapport, qui ajoute que l'Inde pourrait s'emparer de cette première place "au cours de la deuxième moitié de ce siècle."

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Répartition des richesses : où les écarts sont-ils les plus criants en Europe ?

Pourquoi l'inflation est-elle plus faible en Italie que dans le reste de l'Europe ?

Comment les questions économiques européennes ont-elles évolué sous la présidence d'Ursula von der Leyen ?