PUBLICITÉ

Brexit sans accord : des pénuries dans les supermarchés britanniques ?

Brexit sans accord : des pénuries dans les supermarchés britanniques ?
Tous droits réservés 
Par Laura Cambaud avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

De nombreux supermarchés et fast-food ont fait part de leurs inquiétudes concernant l'approvisionnement de la nourriture en cas de « no deal ».

PUBLICITÉ

Le scénario d'un Brexit sans accord fait trembler les milieux économiques mais surtout les supermarchés britanniques. Ils craignent que leurs rayons soient moins garnis.

Sainsbury, Asda, McDonalds, Marks & Spencer et bien d'autres grand supermarchés et fast-food l'ont font savoir aux députés britanniques dans une lettre. Ils dressent un sombre tableau des conséquences à attendre en cas de sortie de l'Union sans accord.

Une lettre aux députés britanniques

"Nous craignons d'importantes perturbations à court terme s'il n'y a pas d'accord, expliquent-ils. 90% de nos laitues et 80% de nos tomates sont importés de l'Union européenne. Nous sommes aussi très préoccupés par l'impact des droits de douane. Nous vous demandons donc de travailler en urgence pour de trouver une solution."

Une mise en garde qui intervient alors que le Parlement doit procéder à un vote crucial ce mardi. Les députés vont essayer de faire voter des amendements pour écarter le risque d'un Brexit sans accord. 

La chaîne d'approvisionnement menacée

Les professionnels du secteur insistent surtout sur une chose : les perturbation attendues de leur chaîne d'approvisionnement. En effet, environ un tiers de la nourriture consommée au Royaume-Uni provient de l'Union européenne.

Cet avertissement intervient quelques jours après celui formulé par Airbus, D'après son PDG, le groupe est prêt à quitter le Royaume-Uni si aucun accord n'est trouvé pour le Brexit.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Davos : le Brexit au coeur des discussions

Brexit : inquiétude des entrepreneurs allemands

Brexit sans accord : une hypothèse de plus en plus probable