EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Volkswagen veut augmenter sa présence sur le marché des voitures électriques

Volkswagen veut augmenter sa présence sur le marché des voitures électriques
Tous droits réservés 
Par Olivier Peguy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Volkswagen veut augmenter sa présence sur le marché des voitures électriques, en lançant 70 modèles d'ici 2028. Mais cela passera par des suppressions d'emplois, prévient le PDG

PUBLICITÉ

Volkswagen veut augmenter sa présence sur le marché des voitures électriques. Le groupe allemand va introduire 70 modèles électriques d'ici à 2028. C'est 20 de plus que prévu initialement.

En terme commercial, Volkswagen souhaite vendre 22 millions d'exemplaires dans les 10 ans. C'est 7 millions de plus que les estimations initiales.

Pour le groupe, cela se traduit par des investissements conséquents. Et pour faire face à ces charges, il va falloir réduire les coûts. En clair, supprimer des emplois.

Le président du groupe, Herbert Diess, s'en est expliqué. "Construire une voiture électrique nécessite environ 30% moins d'efforts qu'une voiture à moteur à combustion, a-t-il dit. Nous allons donc devoir supprimer des postes."

REUTERS/Fabian Bimmer
Herbert Diess, président du groupe VolkswagenREUTERS/Fabian Bimmer

La semaine dernière, le quotidien Handelsblatt avançait le chiffre de 5000 emplois supprimés.

Le groupe allemand a été lourdement pénalisé pour avoir truqué ses moteurs diesel afin de passer au travers des tests anti-pollution. Ce scandale, appelé "DieselGate" a été révélé en 2015. Il aurait coûté près de 29 milliards d'euros au constructeur.

- avec agences -

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques

Arrêt des livraisons de gaz : le géant allemand Uniper pourra réclamer des milliards à Gazprom

Élections européennes : la poussée de l'extrême droite va-t-elle peser sur les énergies renouvelables ?