EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Le trafic des trains encore au ralenti en Allemagne en raison d'une grève des conducteurs

Le trafic des trains encore au ralenti en Allemagne en raison d'une grève des conducteurs
Tous droits réservés Michael Sohn/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Michael Sohn/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Outre de meilleures conditions de travail, le syndicat des conducteurs de trains réclame une hausse des salaires.

PUBLICITÉ

Le trafic ferroviaire était toujours perturbé ce lundi en Allemagne en raison d'une grève du syndicat des conducteurs de trains entamée jeudi dernier.

Après un trafic très perturbé ce week-end, 30 % des liaisons longue distance et 40% des liaisons régionales étaient assurées ce lundi, selon la Deutsche Bahn.

Outre de meilleures conditions de travail, le syndicat des conducteurs de train réclame une hausse des salaires de l'ordre de 3,2 %, qui puisse profiter également aux agents à bord.

Sur les quais, des passagers soutiennent la grève, d'autres ne veulent pas en supporter les conséquences.

"Je trouve cela bien qu'ils fassent grève pour un salaire équitable. C'est plutôt la faute de l'entreprise si elle ne paie pas correctement", dit un homme.

"Je trouve très décevant que cela se fasse sur le dos des clients. Je ne trouve pas cela correct quelque part", souligne une femme.

C'est plutôt la faute de l'entreprise si elle ne paie pas correctement.
Un passager

Il s'agit de la troisième grève organisée dans le cadre de négociations collectives entre syndicats et directions. Le mouvement doit prendre fin ce mardi matin.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le boom de l'IA fait de Nvidia la première capitalisation boursière mondiale

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques

Arrêt des livraisons de gaz : le géant allemand Uniper pourra réclamer des milliards à Gazprom