EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Zone euro : l'inflation ralentit de nouveau en mai, à 6,1% sur un an (Eurostat)

Un marché à Madrid, le 12 mai 2022
Un marché à Madrid, le 12 mai 2022 Tous droits réservés Manu Fernandez/Manu Fernandez
Tous droits réservés Manu Fernandez/Manu Fernandez
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Zone euro : l'inflation ralentit de nouveau en mai, à 6,1% sur un an (Eurostat).

PUBLICITÉ

Le taux d'inflation sur un an de la zone euro a de nouveau repris sa décrue en mai, reculant nettement à 6,1% après 7% en avril, à la faveur notamment d'un repli marqué des prix énergétiques, selon les données publiées jeudi par Eurostat.

L'inflation était repartie légèrement à la hausse en avril, interrompant une série de cinq baisses mensuelles consécutives. Elle avait atteint un record en octobre 2022, à 10,6% en glissement annuel, après un an et demi de hausse ininterrompue, accélérée par la guerre en Ukraine dans le sillage de la reprise économique post-Covid.

Et qu'en est-il du taux de chômage dans la zone euro ?

L'inflation est en augmentation lorsque le chômage est faible. Et à l'inverse, elle diminue quand le chômage est plus élevé. En avril 2023, le taux de chômage de la population active dans la zone euro s'est établi à 6,5%. Cela représente une baisse de 0,1 point comparé au mois de mars, où le taux de chômage s'élevait à 6,6%. Le dernier taux publié par Eurostat pour le mois d'avril est à un niveau historique, au plus bas depuis 1998.

Le taux de chômage du mois d'avril représente un peu plus de 13 millions de personnes dans l'Union européenne, dont près de 11 millions dans la zone euro. En avril 2023, 2,664 millions de jeunes de moins de 25 ans étaient au chômage dans l'UE, dont 2,206 millions dans la zone euro.

En termes de variations entre les sexes, le taux de chômage des femmes était à 6,3% dans l'Union européenne. Quant aux hommes, le taux de chômage différait de 0,5% et s'élevait à 5,8% en avril.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques

Arrêt des livraisons de gaz : le géant allemand Uniper pourra réclamer des milliards à Gazprom

Élections européennes : la poussée de l'extrême droite va-t-elle peser sur les énergies renouvelables ?