EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Où les logements sont-ils les plus chers en Europe ?

Des immeubles d'habitation à Düsseldorf, en Allemagne, le mercredi 28 juin 2023.
Des immeubles d'habitation à Düsseldorf, en Allemagne, le mercredi 28 juin 2023. Tous droits réservés Associated Press
Tous droits réservés Associated Press
Par Eloise Hardy
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Les prix des logements sont en nette augmentation dans de nombreux pays européens, selon une nouvelle étude. Dépensez-vous plus que la moyenne pour vous loger ?

PUBLICITÉ

Selon la Resolution Foundation, ce sont les Finlandais qui dépensent le plus pour leur logement, suivis de près par les Britanniques.

Le groupe de réflexion britannique a constaté que les Finlandais consacrent 24 % de leurs dépenses totales au logement, un ratio nettement plus élevé que la moyenne européenne de 15 %.

Les données prennent en compte le montant du loyer réel payé par les locataires ou, pour les propriétaires, une estimation du loyer qu'ils paieraient pour leur logement sur le marché libre - connu sous le nom de "loyer imputé".

En Pologne, en revanche, la part du logement dans les dépenses est la plus faible de tous les pays de l'OCDE, avec seulement 6 %.

La dépense la plus importante dans tous les pays, à l'exception d'un seul, est celle des loyers réels ou imputés pour le logement. La Pologne est l'exception, où l'électricité, le gaz et les autres combustibles constituent les dépenses principales. La forte dépendance de la Pologne à l'égard des combustibles fossiles y a causé une augmentation des prix l'électricité parmi les plus élevées d'Europe après l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Bien que les données internationales sur la surface habitable par personne soient rares, les habitants de pays comme la France et l'Allemagne - tous deux relativement similaires en termes de taille, de population et de développement économique - disposent d'un d'espace résidentiel similaire : une moyenne de 43 m2 en France (en 2020) et de 46 m2 en Allemagne (en 2017).

Une banderole portant les mots "Solidarité avant la propriété" est déployée depuis un immeuble résidentiel, lors d'une manifestation à Lisbonne, le samedi 1er avril 2023
Une banderole portant les mots "Solidarité avant la propriété" est déployée depuis un immeuble résidentiel, lors d'une manifestation à Lisbonne, le samedi 1er avril 2023Associated Press

La proportion de logements anciens, construits avant 1946, a également un impact important sur la qualité du logement. Les maisons construites avant la guerre, par exemple, sont souvent moins bien isolées et donc plus sujettes à l'humidité.

Derrière le Royaume-Uni, la Belgique possède la deuxième plus grande proportion de logements d'avant-guerre, suivie de près par le Danemark.

De tous les pays européens, la Grèce possède la plus faible proportion de logements d'avant-guerre (8 %), ce qui s'explique en grande partie par les solutions radicales en matière de logement mises en œuvre après la fin de la guerre.

Où le prix du logement est-il le plus élevé ?

C'est au Royaume-Uni que le prix du logement est le plus élevé par rapport au niveau général des prix dans le pays, suivi de la Nouvelle-Zélande, de l'Australie et de l'Irlande. La Pologne et la Grèce se classent quant à elles bien en dessous de la moyenne de l'OCDE.

En Europe, c'est en Turquie que les prix de l'immobilier ont le plus augmenté. Les chiffres montrent que les prix de l'immobilier turc sont 12 fois supérieurs à ce qu'ils étaient il y a neuf ans en termes nominaux. Le coût d'un appartement à Istanbul est maintenant en concurrence avec des villes comme Paris et Londres.

La Turquie est suivie de près par la Hongrie, où les prix ont augmenté de 166 % depuis 2015.

Parmi les États membres de l'OCDE, les pays scandinaves tels que la Suède et la Finlande ont connu la plus faible évolution, avec une augmentation des prix nominaux des logements d'environ 4 % depuis 2015.

Un récent sondage réalisé par Euronews a révélé que la lutte contre la hausse des prix était la principale préoccupation des électeurs lors des prochaines élections européennes, 68 % des personnes interrogées la considérant comme une priorité.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Belgique: acheter ou louer ? Débat éternel

Changement climatique : quelles précautions prendre avant d'acheter un logement ?

La pénurie de logements au centre des préoccupations néerlandaises