This content is not available in your region

Rencontre avec une nouvelle génération de viticulteurs en Bulgarie

euronews_icons_loading
Meet the Locals
Meet the Locals   -   Tous droits réservés  euronews
Par Monica Pinna

En Bulgarie, Radostin et Peter sont les fondateurs de l'entreprise viticole Georgiev/Milkov et incarnent une nouvelle génération de viticulteurs dont les idées neuves restent malgré tout ancrées dans la tradition bulgare.

Ils se sont lancés dans la production de vin en 2014 pour s'amuser et sans imaginer que leur passion pouvait devenir une activité commerciale à part entière. N'ayant pas la possibilité d'acheter leur propre domaine, ils ont entrepris un périple dans les différentes régions viticoles du pays et se sont rendus compte qu'il était temps que les cépages locaux attirent l'attention qu'ils méritent.

"Nous n'en avons pas choisi beaucoup," raconte Peter, "parce qu'il s'agissait simplement d'une expérimentation : nous avons sélectionné deux rangs de vigne et nous avons commencé à produire deux fûts à partir de cépages rouges, le Rubin et le Mavrud."

Expérience bulgare et internationale

La passion de Radostin s'est renforcée d'année en année depuis son adolescence. Il a produit son premier vin avec son père et son grand-père alors qu'il avait à peine de 8 ans. Peter, de son côté, a entretenu sa curiosité pour la vinification par lui-même. Les deux hommes se sont rencontrés à l'université de Plovdiv lors d'un stage. Ils ont découvert qu'ils avaient de nombreuses choses en commun en parlant de vin dans le cadre de leur travail de nuit dans un chai local.

Les deux amis ont uni leurs forces pour créer leur activité en Bulgarie après avoir acquis de l'expérience dans le monde entier, notamment aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande, en Chine, en Autriche et à Malte.

"La philosophie à laquelle nous essayons de nous tenir," explique Radostin, "c'est que la production de vin doit exprimer la nature du sol et de ses fruits et éviter autant que possible, les interventions technologiques qui modifieraient le goût des vins."

euronews
Peter travaille à mettre en valeur les cépages bulgareseuronews

Vins naturels

Peter et Radostin ont pour objectif de rendre les vins plus accessibles pour les jeunes générations qui apprécient les vins pétillants et naturels, sans additifs. Faire des expériences au niveau du processus de vinification est selon eux, essentiel pour créer des vins plus modernes à partir de cépages traditionnels.

Ils expliquent qu'ils peuvent par exemple, vinifier les raisins du cépage Misket rouge comme un vin blanc classique ou un vin mousseux, le "Pet Nat" (pétillant naturel). Malgré son nom, le Misket rouge est utilisé pour la production de vins blancs de qualité supérieure. Il s'agit d'un ancien cépage bulgare répandu dans toute la Bulgarie, mais que l'on ne trouve pratiquement nulle part ailleurs dans le monde. Georgiev/Milkov utilise de manière créative, la technologie du "Pet Nat" pour vinifier également le Mavrud rouge. Ce cépage a pour berceau, la région autour de l'actuelle ville de Plovdiv dans la région viticole de la Thrace occidentale. Le nom Mavrud dérive du grec "mavro" qui signifie noir.

euronews
Radostin estime que dans la production de vin, "il faut une extrême précision dans tout"euronews

"Chaque bouteille de vin donne à ressentir son terroir"

Radostin et Peter reconnaissent que pour eux, la production de vin a dépassé le stade de la passion. Elle s'est transformée en mode de vie.

"Ces bouteilles représentent ma vie dans son ensemble car c'est quelque chose que nous faisons tous les jours et au final, toute personne qui ouvre cette bouteille goûte une partie de nous," estime Peter.

Ce qui motive Radostin de son côté, c'est que chaque bouteille de vin donne à ressentir le terroir dont il est originaire, y compris à ceux qui le dégustent en dehors de la Bulgarie.