EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

La foudre s'abat sur Rammstein et son chanteur : Till Lindemann est accusé d'abus sexuels

Le chanteur de Rammstein,Till Lindemann sur scène.
Le chanteur de Rammstein,Till Lindemann sur scène. Tous droits réservés Venla Shalin/Redferns/Getty Images
Tous droits réservés Venla Shalin/Redferns/Getty Images
Par Euronews avec EFE, DPA
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le chanteur du plus célèbre des groupes allemands, Till Lindemann est accusé d'abus sexuels. Une plainte aurait été déposée auprès de la police lituanienne. Son éditeur le lâche.

PUBLICITÉ

Depuis plusieurs jours, la foudre s'abat sur Rammstein, le célèbre groupe de métal industriel allemand. Deux semaines après les révélations publiques d'une jeune femme affirmant avoir été droguée pour avoir des rapports sexuels avec des membres du groupe, en particulier le chanteur Till Lindemann, lors d'un concert à Vilnius, en Lituanie, plusieurs médias allemands ont recueilli d'autres témoignages accablants.

Selon le portail d'information ARD, une jeune femme identifiée comme "Cynthia A." a raconté qu'en 2020, dans les coulisses, Lindemann a eu un rapport sexuel avec elle "assez violent" jusqu'à ce qu'elle saigne, sans qu'elle n'oppose de résistance en raison de la célébrité du chanteur.

Une autre jeune femme, "Kaya", 21 ans, a déclaré qu'après un concert, elle s'est réveillée dans une chambre d'hôtel, allongée dans un lit où le chanteur de 60 ans abusait d'elle.

Plus d'une douzaine de femmes contactées par l'ARD ont déclaré avoir été approchées via les réseaux sociaux ou lors de concerts de Rammstein par des personnes de l'entourage de Lindemann pour participer à des soirées spéciales pour lesquelles elles devaient s'habiller de manière attrayante.

Comme preuve, elles ont fourni des conversations WhatsApp ou d'autres services de messagerie.

Le quotidien Süddeutsche Zeitung et la chaîne d'information allemande Tagesshau ont également publié des témoignages similaires. Certaines des personnes interrogées savaient à l'avance qu'en échange de l'invitation à la fête, elles devaient avoir des relations sexuelles avec Lindemann, tandis que d'autres non.

La maison d'édition allemande "Kiepenheuer und Witsch", qui a publié trois volumes de poèmes de Till Lindemann, a annoncé hier, dimanche 3 juin, la fin de sa collaboration avec le chanteur, en raison des allégations susmentionnées et de l'existence d'une vidéo pornographique datant de 2020 dans laquelle Till Lindemann aurait "glorifié la violence sexuelle".

De notre point de vue, Till Lindemann dépasse des limites infranchissables dans son rapport avec les femmes. Nous avons donc décidé de mettre fin à notre collaboration avec Till Lindemann avec effet immédiat, notre relation de confiance avec l’auteur étant irrémédiablement rompue.
Kiepenheuer und Witsch
Communiqué de la maison d'édition allemande

Les allégations d'abus de la part de Lindemann ont fait surface sur les réseaux sociaux il y a moins de deux semaines, après qu'une jeune Irlandaise a affirmé avoir été droguée après un concert de Rammstein dans la capitale lituanienne de Vilnius.

La jeune femme a raconté sur les réseaux sociaux comment le chanteur serait entré dans une colère noire après qu'elle a refusé d'avoir des relations sexuelles avec lui. Elle a alors commencé à avoir des trous de mémoire, alors qu'elle n'avait consommé qu'un peu d'alcool, et s'est réveillée le lendemain avec des ecchymoses.

La jeune femme a déclaré avoir déposé une plainte auprès de la police lituanienne et s'est dite convaincue que l'une des boissons qu'on lui a servies lors de la fête contenait de la drogue.

Rammstein a réagi dimanche par une brève déclaration dans laquelle le groupe a nié, expliquant : "Nous ne sommes au courant d'aucune enquête officielle menée à ce sujet."

Puis ce lundi 4 juin, le groupe Rammstein a publié une déclaration disant qu’il prenait les accusations très au sérieux, et qu’il voulait que les fans se sentent en sécurité à la fois pendant le show et en coulisses. Les membres du groupe ont aussi déclaré qu’ils condamnaient "tout type de transgression" et qu’ils encourageaient les fans à ne pas se montrer hostiles envers les femmes qui ont porté ces accusations.

Ils ont écrit : "Les publications de ces derniers jours ont suscité de l’irritation et des questions parmi le public et surtout parmi nos fans. Les allégations nous ont tous frappés très durement et nous les prenons extrêmement au sérieux. Nous disons à nos fans : il est important pour nous que vous vous sentiez à l’aise et en sécurité lors de nos shows, devant et derrière la scène."

Ces accusations arrivent alors que Rammstein, l'un des groupes de métal les plus connus, entreprend quatre dates au stade olympique de Munich. Le groupe devrait également passer au Stade de France en juillet prochain dans le cadre de leur tournée européenne.

Sources additionnelles • Metalzone

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Miss Univers se distancie de sa franchise indonésienne après des plaintes pour harcèlement sexuel

La chanteuse Françoise Hardy meurt à l'âge de 80 ans

Un concert historique à Vérone pour célébrer l'opéra italien désormais patrimoine de l'Unesco