Le Musée Ermitage d'Amsterdam change de nom

The Hermitage Amsterdam
The Hermitage Amsterdam Tous droits réservés Peter Dejong/AP2009
Par Jonny Walfisz avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L'Ermitage d'Amsterdam va changer de nom, a annoncé lundi le musée qui avait peu après le début de l'invasion de l'Ukraine rompu ses liens avec la Russie, mettant fin à des décennies de collaboration avec l'institution éponyme de Saint-Pétersbourg.

PUBLICITÉ

Le musée de l'Ermitage à Amsterdam change de nom pour rompre les liens avec le musées homologue de Saint-Pétersbourg en Russie.

Le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg avait ouvert 2009 une antenne aux Pays-Bas installée dans l'Amstelhof, un édifice du XVIIe siècle. Le président russe à l'époque Dmitri Medvedev avait participé à son l'inauguration.

Entité juridique autonome et indépendante, elle montait deux expositions par an avec des objets de la collection de l'institution russe. Peu de temps après l'invasion de l'Ukraine par la Russie en 2022, l'Ermitage Amsterdam a mis fin à toute coopération avec l'institution "mère" Saint-Pétersbourg. Le musée a également clôturé son exposition sur l'avant-garde russe.

Eva Bloem
Annabelle Birnie, directrice du musée H'ART rebaptiséEva Bloem

Le musée sera rebaptisé sous un nouveau nom qui ouvre la voie à de nouveaux partenariats avec des galeries renommées à Londres, Paris et Washington DC.

À partir de septembre, l'Ermitage Amsterdam s'appellera le H'ART Museum. Il a établi des partenariats avec le British Museum, le Centre Pompidou et le Smithsonian American Art Museum pour amener l'art dans le bâtiment historique situé sur les rives de la rivière Amstel, dans la capitale néerlandaise.

"C'est une nouvelle étape passionnante pour nous, un modèle contemporain et évolutif. Nous nous appuyons sur notre expérience dans le domaine international et déployons maintenant nos ailes", a déclaré la directrice du musée, Annabelle Birnie. "Notre programmation sera à plusieurs voix reflétant l'époque dans laquelle nous vivons. Nous montrerons des expositions d'art majeures ainsi que des présentations intimes."

La première grande exposition - dont l'ouverture est prévue au milieu de 2024 - sera un partenariat avec le Centre Pompidou de Paris axé sur Wassily Kandinsky, l'artiste d'origine russe devenu citoyen français et décédé en France en 1944. Ils ont également annoncé qu'en 2026 , le H'ART Museum accueillera l' exposition Feminine power du British Museum.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un adolescent arrêté en Angleterre pour l'abattage d'un arbre célèbre

Voici à quoi ressemblent vos orgasmes selon l'intelligence artificielle

Décès de Michael Gambon, l'interprète de Dumbledore dans Harry Potter