EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le Festival Sziget, solidaire avec l'Ukraine face à l'invasion russe

Des festivaliers à Sziget
Des festivaliers à Sziget Tous droits réservés Zoltan Balogh/MTI - Media Service Support and Asset Management Fund
Tous droits réservés Zoltan Balogh/MTI - Media Service Support and Asset Management Fund
Par Adam Magyar
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cette édition du Festival Sziget met en lumière une cause cruciale : la guerre en Ukraine. Malgré le conflit, une dizaine d'artistes ukrainiens sont présents au festival, faisant entendre leur voix à travers leur musique.

PUBLICITÉ

Le Festival Sziget, reconnu comme l'un des plus grands événements musicaux en Hongrie, accueille des milliers de festivaliers du 10 au 15 août sur l'emblématique "île de la liberté" de Budapest. 

Cette année, au-delà des mélodies entraînantes et des performances énergiques qui caractérisent ce festival, une initiative spéciale prend le devant de la scène : le Festival Sziget prend position contre l'invasion russe de l'Ukraine, démontrant ainsi son engagement envers la justice et la paix.

Célébrer la musique et la liberté : le cœur du festival

Le Festival Sziget est bien plus qu'un simple rassemblement musical. Il incarne une célébration mondiale de la musique, de la diversité culturelle et de la liberté d'expression. Avec plus de 600 représentations réparties sur 50 scènes, l'événement est une véritable mosaïque artistique où des artistes issus de 62 pays partagent leur passion avec des fans venus des quatre coins du globe.

Cette édition du Festival Sziget met en lumière une cause cruciale : la guerre en Ukraine. Malgré le conflit, une dizaine d'artistes ukrainiens sont présents au festival, faisant entendre leur voix à travers leur musique. 

Bon nombre d'entre eux ont été soutenus par une ONG créée par des membres de l'industrie musicale, dont les vies ont été bouleversées par les conséquences de la guerre.

L'une de ces voix est celle de Sofiya Pylypenko, une chanteuse ukrainienne rayonnante. "La musique est un moyen puissant de faire passer des messages et de rassembler les gens. Les Ukrainiens s'intéressent de plus en plus à notre musique, ce qui me motive à partager mon art", déclare-t-elle avec enthousiasme.

La présence du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) sur le site du Festival Sziget est une preuve tangible de l'engagement humanitaire de l'événement. 

Le HCR met en lumière les défis auxquels font face les réfugiés et milite pour leur intégration dans leur pays d'accueil.

Erno Simon, porte-parole du HCR, souligne : "Notre mission a évolué au fil du temps. Il ne s'agit plus seulement de fournir des secours d'urgence, mais aussi d'aider les réfugiés à reconstruire leur vie et à s'intégrer dans leur nouveau pays d'accueil. Malheureusement, cette guerre ne montre aucun signe de résolution rapide."

Les drapeaux russes et ukrainiens côte à côte

Le Festival Sziget maintient son traditionnel accueil aux visiteurs russes malgré l'absence d'artistes russes cette année. Le drapeau russe est toujours présent à l'entrée du festival.

Parmi les festivaliers, Tatiana, originaire de Russie, témoigne de l'atmosphère accueillante en Hongrie : "Je me sens chez moi ici. La Hongrie est un pays très accueillant, je n'ai aucun problème ici."

Le Festival Sziget, en tant que plateforme musicale mondiale, démontre ainsi son engagement en faveur de la paix, de la diversité et de l'inclusion, tout en créant un espace où la musique transcende les frontières et les différences culturelles.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les festivals de musique, un secteur en plein essor en Hongrie (mais pas que)

Hongrie : le Sziget Festival, bulle d'oxygène gay-friendly

Le 26è Festival Sziget prône une "Love Revolution"