"Je pourrais passer la nuit à t'écrire": ces lettres jamais arrivées aux marins de Louis XV

Des lettres vieilles de 250 ans
Des lettres vieilles de 250 ans Tous droits réservés AFP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

"Je pourrais passer la nuit à t'écrire" : deux siècles et demi après avoir été écrites, de vieilles lettres adressées à des marins français retrouvées dans les archives de l'Amirauté britannique.

PUBLICITÉ

L'historien Renaud Morieux a retrouvé dans les archives de l'Amirauté britanniques des douzaines de lettres adressés à des marins français durant la guerre de 7 ans.

Les courriers étaient encore cachetés et ne sont jamais arrivés à leurs destinataires et livrent un rare témoignage sur la vie des marins de Louis XV et leurs familles.

"Je pourrais passer la nuit à t'écrire" écrit ainsi en 1758 Marie Dubosc à son époux Louis Chambrelan.

Renaud Morieux, Professeur d'Histoire Européenne, Université de Cambridge

"J'ai tout de suite réalisé que ces lettres n'étaient pas des correspondances officielles de diplomates, d'aristocrates ou de la classe moyenne supérieure, mais des lettres de personnes ordinaires, pour ainsi dire. Mon cœur s'est mis à battre plus rapidement. J'ai immédiatement compris que c'était vraiment un objet unique, et c'était vraiment la plus grande émotion que j'ai ressentie en tant qu'historien jusqu'à présent."

La frégate Galatée du Lieutenant Chambrelan avait été capturée.

L'officier français n'a jamais reçu la lettre de Marie Dubosc et son épouse est décédée avant qu'il ne soit libéré.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Donald Trump doit cesser d'utiliser une chanson de Sinéad O'Connor (héritiers)

Eurovision 2024 : Israël accepte de modifier les paroles de la chanson controversée "October Rain" de sa candidate

Eurovision 2024 : Israël risque-t-il d'être disqualifié après le rejet de deux chansons ?