EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L'acteur américain Jamie Foxx poursuivi en justice pour agression sexuelle présumée

L'acteur américain Jamie Foxx poursuivi pour agression sexuelle présumée en 2015
L'acteur américain Jamie Foxx poursuivi pour agression sexuelle présumée en 2015 Tous droits réservés Evan Agostini/Invision/AP
Tous droits réservés Evan Agostini/Invision/AP
Par David Mouriquand
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

L'action a été intentée en vertu de l'"Adult Survivors Act", une loi new-yorkaise sur les survivants adultes, qui permet aux victimes d'engager une action en justice pour des agressions survenues, il y a plusieurs dizaines d'années. Cette loi expire aujourd'hui, aux États-Unis.

PUBLICITÉ

L'acteur américain oscarisé, Jamie Foxx, est poursuivi en justice pour avoir prétendument agressé sexuellement une femme dans un bar sur un toit d'immeuble à New York en 2015.

La femme, identifiée dans la plainte comme "Jane Doe" (Madame X), accuse l'acteur de l'avoir emmenée dans un coin isolé du Catch NYC Rooftop Lounge, un restaurant populaire de New York, et de l'avoir caressée, contre son gré.

Selon la plainte, la femme était assise avec une amie à une table à côté de Jamie Foxx et de Mark Birnbaum, le propriétaire du bar. Selon la plainte, l'acteur aurait commencé à complimenter la plaignante en lui disant : "wow, tu as un super corps de mannequin" et "Tu sens si bon".

Selon la plainte, Jamie Foxx semblait "en état d'ébriété" au moment de l'incident.

Elle affirme qu'il l'a ensuite isolée de son amie, qu'il lui a tripoté les seins, qu'il a enfoncé ses mains dans son pantalon, et qu'il a "mis ses doigts sur et dans le vagin et l'anus de la plaignante".

Selon la plainte, un agent de sécurité aurait été témoin des attouchements, mais ne serait pas intervenu.

L'amie de la femme l'aurait finalement retrouvée, et Jamie Foxx aurait alors cessé de la toucher et se serait éloigné.

L'action en justice vise à obtenir une indemnisation pour la douleur, la souffrance, la détresse émotionnelle, l'anxiété et l'humiliation subies.

Le procès cite également Mark Birnbaum et Catch NYC parmi les prévenus, alléguant qu'ils ont permis l'agression et n'ont pas supervisé leurs employés de manière adéquate.

L'action en justice, comme celle engagée récemment contre Axl Rose, a été intentée en vertu de la loi new-yorkaise sur les survivants adultes, entrée en vigueur fin novembre 2022, qui permet aux survivants adultes d'abus sexuels de poursuivre leurs agresseurs à New York, même si leur action est prescrite.

La date limite pour déposer de telles plaintes est aujourd'hui, jeudi 23 novembre.

L'ancien président américain Donald Trump, le rappeur Sean "Diddy" Combs, Bill Cosby et Russell Brand ont tous été poursuivis en vertu de cette loi.

Sources additionnelles • CNN

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La police arrête un gourou du yoga accusé d'exploitation sexuelle

UE : quand la lutte contre les abus sexuels en ligne se heurte à la protection de la vie privée

Une journaliste espagnole victime d'agression sexuelle en plein direct pour la télévision