"Les SEGPA au ski" sème la discorde dans les salles de cinéma

Le film "Les SEGPA Au Ski" est un véritable succès au box-office français, mais il fait la une des journaux pour de mauvaises raisons.
Le film "Les SEGPA Au Ski" est un véritable succès au box-office français, mais il fait la une des journaux pour de mauvaises raisons. Tous droits réservés Canva
Par Anca Ulea
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Plusieurs cinémas français ont annulé la projection du film "Les SEGPA au ski" en raison du comportement perturbateur de jeunes spectateurs. Mais le film est-il vraiment à blâmer ?

PUBLICITÉ

À Montpellier, dans le sud de la France, la première du film Les SEGPA au ski, le 27 décembre, a été interrompue par des policiers, appelés à rétablir l'ordre à l'intérieur d'une salle de cinéma où des violences ont soudainement éclaté.

Selon les médias locaux, une trentaine de spectateurs ont commencé à crier des insultes pendant la projection, certains ayant même eu des altercations physiques. Le film a été interrompu à plusieurs reprises avant que le personnel n'appelle la police à intervenir.

Il aurait pu s'agir d'un simple fait divers, mais des incidents similaires ont été signalés dans plusieurs villes de France, des vidéos amateurs montrant des scènes de chaos dans les salles de cinéma.

Projectiles et coups de poing

Le gérant d'un cinéma de Mont-de-Marsan, dans le sud-ouest de la France, déclare qu'il a décidé d'arrêter complètement la diffusion du film, après que plusieurs séances aient été perturbées par des spectateurs, pour la plupart des adolescents.

Selon les informations locales, les jeunes parlaient fort pendant le film, jetaient du pop-corn et crachaient sur le sol, couraient sur les sièges et ont même cassé l'une des portes de la salle de projection.

"Ce n'est pas à nous de faire la police", ajoute le directeur du cinéma Grand Club à France Bleu.

Quel est donc le problème avec ce film, et qu'est-ce qui fait que certains adolescents français perdent leur sang-froid en public ?

Une suite sur les étudiants en difficulté

Les SEGPA au ski est la suite du film Les SEGPA, qui a connu un succès fulgurant lors de sa sortie en 2022, avec 700 000 entrées au box-office français.

Cette comédie a été écrite et réalisée par deux nouveaux venus dans le cinéma français, les frères Hakim et Ali Bougheraba, dont la web-série populaire de 2016 du même nom a attiré l'attention de personnalités médiatiques, dont l'animateur de télévision et de radio Cyril Hanouna.

Ce dernier, dont l'émission "Touche Pas à Mon Poste (TPMP)" est l'une des plus regardées en France, est devenu coproducteur du film 2022. Le présentateur controversé a été accusé de diffuser des messages homophobes et laxistes en matière de harcèlement sexuel.

Les SEGPA a été presque immédiatement critiqué, accusé de véhiculer des stéréotypes nuisibles sur les enfants ayant des difficultés d'apprentissage.

SEGPA est un acronyme qui signifie "section d'enseignement général et professionnel adapté". Il s'agit de classes spécialisées destinées aux élèves qui ont des difficultés d'apprentissage et qui les prépare à s'orienter vers des secteurs professionnels après l'obtention de leur diplôme.

De nombreux enseignants de SEGPA en France ont déclaré que le film faisait de leurs élèves des caricatures.

"Mes élèves seront donc caricaturés au cinéma comme cela a déjà été fait sur Youtube", a écrit un enseignant de SEGPA sur X lors de la sortie du premier film, "On les fera passer pour des abrutis, martyrisant ainsi une confiance en eux déjà bien délabrée".

Mais les acteurs - dont beaucoup ont eux-mêmes été en SEGPA - ont défendu le film contre ses détracteurs.

"La SEGPA est composée de deux groupes de personnes : celles qui se laissent abattre par les autres et celles qui veulent faire leurs preuves et réussir", déclare Walid Ben Amar, l'un des acteurs du film, à la radio française SkyRockFM. "Et ce film résume parfaitement la SEGPA, telle que je l'ai vécue en tout cas".

Nouvelles locales, buzz national

La suite a connu le même succès que son prédécesseur, avec 475 000 billets vendus lors du week-end d'ouverture, devenant rapidement l'un des plus gros succès du box-office français de 2023.

Mais ce sont les perturbations survenues lors d'une minorité de projections qui ont fini par faire les gros titres dans tout le pays.

PUBLICITÉ
La bande-annonce de "Les SEGPA Au Ski".

"C'est un film qui attire un public qui n'a pas l'habitude d'aller au cinéma [...] et n'a pas connaissance des us et coutumes des salles de cinéma", a déclaré le journaliste de cinéma français Nicolas Colle sur BFMTV, dans une réponse controversées aux échauffourées.

L'un des scénaristes et acteurs des SEGPA Au Ski, Ichem Bougheraba, a répliqué en déclarant : "Fermez vos gueules, c'est un problème d'éducation. Parents, éduquez vos enfants. Si je faisais ça au cinéma, ma mère me donnerait 124 gifles en rentrant à la maison".

En réalité, le chaos observé sur les réseaux sociaux n'a été signalé que dans 8 séances - sur 10 500, selon Le Parisien.

Au-delà de l'enthousiasme et de la controverse, le film a été généralement rejeté par les critiques, qualifié de "médiocre" et de "cinéma pour les nuls".

Mais cela n'a pas empêché les gens d'en parler - le hashtag #segpaauski comptait 2,2 millions de vues sur TikTok au moment de la publication de cet article.

PUBLICITÉ
Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La neige fait son retour en Europe. Une bonne saison 2024 de ski en perspective ?

Une victoire pour la diversité ? Pour la première fois depuis 100 ans, la gagnante de Miss France a les cheveux courts

Violences sexuelles dans le monde du cinéma : Judith Godrèche plaide pour une commission d'enquête