EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Galion San José : début de la mission de récupération d'un trésor englouti d'une valeur de plusieurs milliards d'euros

Capture d'écran d'une vidéo de l'armée colombienne sur le naufrage du San José, diffusée pour la première fois en 2022.
Capture d'écran d'une vidéo de l'armée colombienne sur le naufrage du San José, diffusée pour la première fois en 2022. Tous droits réservés Colombian army
Tous droits réservés Colombian army
Par Amber Louise Bryce
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Le "Saint-Graal des épaves" est resté sous l'eau pendant plus de 300 ans en raison de conflits de propriété.

PUBLICITÉ

Bien qu'il soit enfoui dans les sombres profondeurs de la mer des Caraïbes depuis 300 ans, le galion San José a réussi à faire remonter à la surface des tensions internationales.

Découvert en 2015 par le gouvernement colombien, son emplacement exact est resté un secret d'État pour éviter les pillages.

"C'est le trésor le plus précieux qui ait été trouvé dans l'histoire de l'humanité", a déclaré l'ancien président colombien Juan Manuel Santos dans un communiqué à la suite de la découverte de l'épave.

On estime qu'elle contient un trésor d'une valeur de 18 milliards d'euros, dont du verre, de la porcelaine, des émeraudes et des pièces d'or et d'argent.

Qu'est-ce que le galion San José ?

Huile sur toile représentant le San José pendant la bataille navale de Baru, par Samuel Scott.
Huile sur toile représentant le San José pendant la bataille navale de Baru, par Samuel Scott.Wikimedia

Lancé en 1698, le galion San José appartenait à l'Armada espagnole. Doté de 64 canons, de trois mâts et de trois ponts, il était destiné à faire partie de la flotte espagnole qui faisait le commerce de marchandises à travers l'Atlantique pour s'enrichir.

Il a été enrôlé dans la guerre en 1701, qui a commencé par la succession contestée du trône d'Espagne après la mort de Charles II d'Espagne, qui n'avait pas d'enfant.

Par une chaude soirée de juin 1708, alors qu'il est ancré dans les eaux colombiennes, le galion est attaqué par une escadre de navires britanniques dirigée par le commandant Charles Wager. Le plus grand d'entre eux s'appelait l'Expedition, mais alors qu'il s'approchait de l'abordage, le San José a soudainement explosé, selon un article de recherche publié dans le Mariner's Mirror.

Seuls 11 membres d'équipage ont survécu, tandis que 600 ont péri.

Conflits autour du butin

La propriété du galion reste très contestée, ce qui l'a fait languir à 600 mètres sous la mer.

Bien que l'épave ait été trouvée dans les eaux colombiennes, l'Espagne affirme qu'elle faisait partie de la flotte espagnole et qu'elle lui appartient.

De son côté, la société américaine de sauvetage Sea Search Armada (SSA) affirme avoir localisé la zone où le galion a coulé il y a 42 ans. Cette situation a donné lieu à une bataille juridique particulièrement longue entre le gouvernement colombien et la SSA, qui réclame un partage des bénéfices à hauteur de 50 %.

Des communautés indigènes boliviennes ont également revendiqué certains des trésors, qui auraient été déterrés par leurs ancêtres.

Aujourd'hui, les autorités colombiennes ont enfin entamé un processus de récupération de 4,5 millions de dollars (4,1 millions d'euros), en commençant par une "phase de caractérisation".

Des télédétecteurs sont utilisés pour dresser un inventaire du matériel archéologique présent sur les fonds marins, tandis que des robots de plongée en profondeur effectuent des relevés pour contribuer aux études universitaires, selon l'Institut colombien d'anthropologie et d'histoire.

Les prochaines étapes seront déterminées par les découvertes de cette phase initiale, et aucune fouille archéologique n'est prévue pour l'instant.

"Il est temps de revendiquer les éléments du patrimoine pour lesquels les restes du galion devraient être valorisés", a déclaré le ministre colombien de la Culture, Juan David Correa, dans un communiqué publié au début de l'année, en insistant également sur le fait que "l'histoire est le trésor".

Sources additionnelles • adaptation : Serge Duchêne

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Découverte d'un tombeau égyptien contenant d'étonnants trésors

Un plongeur italien découvre un trésor de pièces de monnaie romaines au large de la Sardaigne

Les chasseurs de trésors amateurs à l'honneur au Musée national du Danemark