EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Des archéologues découvrent un intrigant édifice de pierre sur le site du nouvel aéroport de Crète

Les ruines d'un bâtiment situé au sommet d'une colline et vieux de 4 000 ans, récemment découvert sur l'île de Crète, sont vues d'en haut.
Les ruines d'un bâtiment situé au sommet d'une colline et vieux de 4 000 ans, récemment découvert sur l'île de Crète, sont vues d'en haut. Tous droits réservés Greek Culture Ministry via AP
Tous droits réservés Greek Culture Ministry via AP
Par Nicholas Paphitis avec AP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

L'aéroport devrait être le deuxième plus grand aéroport de Grèce lorsqu'il ouvrira ses portes.

PUBLICITÉ

Une découverte archéologique récente suscite les interrogations des experts, en Crète, et pourrait retarder la construction d'un nouvel aéroport.

Le bâtiment de pierre, de forme circulaire, a été mis au jour par des archéologues sur le site où devait être construite la tour de contrôle du nouvel aéroport grec.

Mais les chercheurs s'interrogent sur la vocation initiale de l'édifice. "Il pourrait avoir été utilisé régulièrement pour la célébration de cérémonies rituelles, impliquant la consommation de nourriture, de vin et peut-être le don d'offrandes", a indiqué le ministère grec de la Culture dans un communiqué.

Cette découverte ne va cependant pas interrompre la construction de l'aéroport. La ministre grecque de la culture, Lina Mendoni, a promis que le site serait préservé et qu'un autre emplacement serait trouvé pour la tour de contrôle.

"Nous comprenons tous la valeur et l'importance du patrimoine culturel, ainsi que le potentiel de croissance du nouveau projet d'aéroport", a déclaré Mme Mendoni, elle-même archéologue.

"Il est possible de poursuivre le projet lié à l'aéroport, tout en accordant aux antiquités la protection qu'elles méritent".

L'aéroport de Crète, qui doit ouvrir en 2027, devrait remplacer le deuxième plus grand aéroport de Grèce qui se trouve actuellement à Héraklion, et devrait accueillir jusqu'à 18 millions de voyageurs par an.

Au total, 35 découvertes archéologiques réalisées sur le site

Le ministère grec de la Culture a déclaré que le site mis au jour était une "découverte unique, extrêmement intéressante" de la civilisation minoenne en Crète, célèbre pour ses palais somptueux, son art flamboyant et son système d'écriture énigmatique.

Ce n'est pas la première découverte réalisée sur le site de l'aéroport. Jusqu'à présent, au moins 35 autres sites archéologiques ont été découverts lors des travaux du nouvel aéroport de Kastelli et de ses connexions routières, a précisé le ministère.

Une trouvaille" unique et extrêmement intéressante"

Ressemblant à une immense roue de voiture vue du dessus, les ruines de ce bâtiment labyrinthique de 1 800 mètres carrés (19 000 pieds carrés) ont été mises au jour lors de récentes fouilles par les archéologues.

Entourée de huit murs de pierre en gradins, atteignant jusqu’à 1,7 mètre (5,6 pieds) de haut, la structure intérieure était divisée en plus petits espaces interconnectés et pourrait avoir eu un toit conique peu profond.

Le communiqué du ministère précise qu'il ne semble pas s'agir d'une habitation, et que les trouvailles réalisées à l'intérieur incluent une grande quantité d'ossements d'animaux.

"Sa taille, sa disposition architecturale et sa construction soignée ont nécessité un travail considérable, un savoir-faire spécialisé et une administration centrale solide ", indique le communiqué, ajoutant qu'il s'agissait certainement d'un bâtiment communal se distinguant dans toute la région.

Le ministère a précisé que le bâtiment était principalement utilisé entre 2000 et 1700 avant J.-C., et qu'il a été fondé à peu près à l'époque où les premiers palais de Crète étaient construits, notamment à Knossos et Phaistos.

Il a ajouté que certaines de ses caractéristiques étaient comparables aux tombes de Tholos minoennes , surmontées de toits coniques en gradins et de tumulus funéraires parfois retrouvés dans d'autres parties de la Grèce.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Archéologie : la plus ancienne colonie d'Europe trouvé près du lac d'Ohrid

Archéologie : une chambre d'esclaves découverte à Pompéi

Archéologie : Homo Georgicus, notre ancêtre de Géorgie, se dévoile peu à peu