EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Vu du ciel : la chaleur exceptionnelle d'octobre 2017

Vu du ciel : la chaleur exceptionnelle d'octobre 2017
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les phénomènes météo en cartes satellites, c'est le thème de notre nouvelle série qui démarre avec un mois d'octobre hors norme.

PUBLICITÉ

À l’heure où scientifiques et associations réclament des actions urgentes pour lutter contre le changement climatique à la Conférence des Nations Unies sur le climat (COP 23) qui se tient actuellement à Bonn, euronews entame une série dédiée aux phénomènes météorologiques à travers la planète grâce aux cartes établies par le service Copernicus de surveillance du changement climatique. Notre premier numéro est consacré à ce mois d’octobre 2017 qui s’avère exceptionnel en termes de chaleur et d’incendies, en particulier en Europe.

Le mois d’octobre a confirmé la tendance d’un réchauffement mondial exceptionnel qui d’après l’Organisation météorologique mondiale, devrait faire de 2017, l’une des années les plus chaudes jamais enregistrées.

La chaleur inhabituelle dans la Péninsule ibérique s’est accompagnée de feux de forêts qui ont causé la mort de plus de 45 personnes en Espagne et au Portugal dans des régions frappées par la sécheresse depuis plusieurs mois.

Great tool from #Copernicus, to see how the ashes from fires in #Portugal spread. ‘Strange light’ pics everywhere. https://t.co/AGPeMhw8Aypic.twitter.com/CIgMeONzKc

— CLIMATEw/oBORDERS (@CLIMATEwBORDERS) 17 octobre 2017

L’ouragan Ophelia a poussé les fumées loin vers le nord donnant au ciel, une teinte jaune-orangé (en raison des aérosols/4/45.97/9.12) comme en Bretagne et à Londres par exemple.

Octobre a été exceptionnellement chaud sur une grande part du reste de l’Europe en particulier dans le nord. Les températures ont été légèrement en-dessous des moyennes dans l’est et le sud-est du continent.

Oct17 extends period of exceptional global warmth lasted since mid2015 #Copernicus#C3S latest #temperature maps out https://t.co/DWQb1JS1j4pic.twitter.com/7LGmzlTc9K

— Copernicus ECMWF (@CopernicusECMWF) 3 novembre 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un manuel pour produire le matériau du futur : le graphène

Climat : lycéens et étudiants dans les rues de Bruxelles pour exiger des mesures

Double problème : comment la Belgique se prépare aux inondations et à la sécheresse