EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Pourquoi les Européens devraient se mettre à la culture des algues

En partenariat avec The European Commission
Ocean
Ocean Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Denis Loctier
Partager cet article
Partager cet articleClose Button

La culture des algues peut aider à renforcer la sécurité alimentaire, protéger l'environnement et créer des emplois, mais cela implique d'employer des méthodes durables. Une ferme des Pays-Bas est un modèle en la matière.

En Europe, nous n'avons pas l'habitude de trouver des algues dans notre assiette. Leur exploitation est encore relativement limitée et repose principalement sur la cueillette de stocks sauvages. Mais les choses changent puisque les ressources à terre subissent une pression croissante.

L'enjeu de la sécurité alimentaire

Aux Pays-Bas, une ferme algocole biologique appelée Zeewaar illustre les débuts d'un secteur qui pourrait être en plein essor dans un avenir proche. Les produits de la mer dont les algues joueront un rôle de plus en plus important pour relever le défi de la sécurité alimentaire dans le monde selon l'Union européenne et l'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, la FAO.

Avec des méthodes de culture respectueuses de l'environnement, il est possible d'augmenter la production européenne d'algues sans porter atteinte au milieu marin.

Bienfaits nutritionnels et environnementaux

Sources de vitamines, minéraux, antioxydants et protéines, les algues sont utiles pour remplir l'objectif européen de bâtir un système d'alimentation plus durable dans le cadre du Pacte vert.

Mais elles apportent d'autres avantages : les fermes qui les cultivent contribuent à la séquestration du carbone et à l'atténuation du changement climatique.

Croissance durable

Les utiliser dans l'alimentation animale permet aussi de réduire la dépendance de l'Europe au soja importé et aide à lutter contre la déforestation.

L'algoculture peut favoriser une croissance durable, la création d'emplois et l'essor de la bioéconomie dans les régions côtières et à travers l'Europe. C'est pour cela que l'Union européenne a intégré le soutien à ce secteur dans sa stratégie "De la ferme à la table".

Partager cet article

À découvrir également

Culture des algues en Europe : "La révolution bleue se prépare"